Se connecter S’abonner

Un ETF pour jouer le luxe et la consommation discrétionnaire

Certains segments de la consommation discrétionnaire, comme le luxe n’ont pas attendu la réouverture des économies pour sortir renforcés de la crise. Il est possible de s’intéresser à cette thématique avec l’ETF iShares MSCI Europe Consumer Discretionary.

Les géants français du luxe ont bouclé 2017 sur des marges insolentes. Crédit photo : Istock

Les chiffres publiés par LVMH au titre du premier trimestre 2021 (croissance organique du chiffre d’affaires de 30%) sont là pour le prouver. Certains secteurs ont déjà retrouvé leur dynamique d’avant la crise sanitaire. C’est le cas du luxe qui profite depuis plusieurs années d’un ensemble de facteurs structurellement porteurs comme l’essor des classes moyennes et supérieures dans les pays émergents, l’engouement de la jeune génération pour les produits de luxe ou encore la montée en puissance du e-commerce. Il en est de même pour certaines marques automobiles ou certains produits permettant l’amélioration du confort de vie comme l’ophtalmologie. Tous ces secteurs qui ont la capacité de rester résilients pendant les crises bénéficient d’une bonne visibilité justifiant des valorisations plus élevées que la moyenne du marché.

Ils peuvent être appréhendés dans leur globalité et très simplement avec un seul produit, en l’occurrence un ETF (ou tracker) comme le iShares MSCI Europe Consumer Discretionary Sector Ucits ETF EUR. Cet ETF a pour objectif de reproduire la performance d’un indice composé d’actions européennes du secteur de la consommation discrétionnaire (des biens et services considérés comme non essentiels, mais de plus en plus prisés par de nouvelles catégories de clientèle). On retrouve dans cet indice des valeurs du luxe comme LVMH, Kering, Richemont, ou Hermès, mais aussi des valeurs automobile comme Daimler ou Volkswagen, ou encore des valeurs de la santé comme le spécialiste des verres ophtalmiques EssilorLuxottica.

Ce produit s’achète comme n’importe quelle action aux horaires habituels de cotation sur les places de Londres ou Francfort. Compte tenu de la domiciliation de certaines sociétés en dehors de la zone euro comme Richemont en Suisse, il n’est pas éligible au PEA.

Notre conseil : achetez l’ETF iShares MSCI Europe Consumer Discretionary Sector Ucits ETF EUR. Code Isin : IE00BMW42298. Cours : 6 euros.