Se connecter S’abonner

Misez sur la thématique des sociétés européennes cycliques avec un tracker

Dans un environnement inflationniste qui va inciter les banques centrales à normaliser leur politique monétaire, les sociétés les moins chères et les plus sensibles à la conjoncture devraient tirer leur épingle du jeu. Un tracker permet de miser sur cette thématique.

ETF - OVHcloud
Crédit : iStock

Exit les plus belles valeurs de la cote, celles recherchées jusque-là pour la visibilité sur leurs perspectives mais devenues trop chères. Place aujourd’hui aux sociétés en retard, les plus sensibles au cycle économique et affichant encore des valorisations raisonnables.

Le début d’année offre sur les marchés actions d’importantes rotations sectorielles avec un repositionnement des investisseurs sur les métiers de l’énergie, de la finance, de l’automobile, de l’aéronautique, du transport aérien, de l’événementiel et du tourisme. Et ce, au détriment des industries du luxe et de la technologie. Celles-ci pâtissent de la perspective d’une normalisation plus rapide que prévue de la politique monétaire américaine et d’une remontée de la rémunération des obligations d’État à dix ans. A l’inverse, la résurgence de l’inflation incite à miser sur les valeurs en retard et moins chères. L’écart entre les deux thématiques est devenu trop important avec un multiple de 34,4 fois les profits estimés pour cette année pour les valeurs européennes de croissance et un ratio de seulement 12,8 fois pour les sociétés les plus cycliques du vieux continent.

Éligible à un PEA, le tracker offre un rendement de 2,78%

Lyxor propose un tracker pour miser sur cette thématique des entreprises européennes les plus sensibles à la conjoncture. Il s’agit du Lyxor MSCI EMU Value (code : LU1598690169) chargé de répliquer l’évolution de l’indice sous-jacent MSCI EMU Value. Parmi les principales positions figurent TotalEnergies, Siemens, Sanofi, Allianz, BNP-Paribas, Daimler ou SAP.

Des entreprises en grande majorité allemandes (34%) et françaises (30%) appartenant aux secteurs de la finance, de l’industrie, de la consommation discrétionnaire, de l’énergie ou de l’informatique. Exposé aux sociétés européennes, ce tracker coté en euro ne supporte pas de risque de change et offre l’avantage de distribuer un dividende deux fois en cours d’année, les 7 juillet et 8 décembre. Sur la base d’un coupon total de 3,34 euros, le rendement de cet ETF ressort à 2,78%. Dernier atout : il est éligible à un plan d’épargne en actions (PEA).

Notre conseil : achetez un ETF Lyxor MSCI EMU Value (code : LU1598690169) ; prix : 122,987 euros.