Se connecter S’abonner

Soitec, des perspectives confirmées

En dépit des perturbations qui ont pénalisé la production au cours du premier trimestre de l’exercice 2022-2023, le spécialiste des matériaux pour semi-conducteurs a confirmé ses objectifs pour l’ensemble de l’exercice, qui visent entre autres une croissance organique de l’activité de 20%.

Bourse

Effacés, la petite frayeur du 26 juillet et le recul de l’action de plus de 8 %. Le producteur de matériaux semi-conducteurs a repris des couleurs depuis. Une tendance plus satisfaisante pour son nouveau directeur général, Pierre Barnabé, qui a succédé, à l’issue de l’assemblée générale du 26 juillet, à Paul Boudre, à qui la société doit son repositionnement gagnant. La réaction boursière à la publication du chiffre d’affaires du premier trimestre de l’exercice 2022-2023 a sans doute été un peu vive, sans vraie raison. Entre avril et juin, le fabricant de substrats, dont le silicium sur isolant, a réalisé un chiffre d’affaires de 203 millions d’euros, en hausse de 12% en données publiées.

Il s’agit, selon Paul Boudre, qui commentait ses derniers résultats, du « premier trimestre le plus élevé de l’histoire de Soitec. La performance a été portée par « une croissance soutenue en Communications mobiles et par une forte progression en Automobile & Industrie ». La croissance organique n’a toutefois atteint que 6%, plus de 6% de la progression de l’activité provenant d’effets de change favorables. Le groupe isérois a toutefois subi deux interruptions de sa production, de quelques jours chacune, sur son principal site, celui de Bernin : la première était liée à l’incendie de deux lignes à haute tension qui a entraîné une coupure majeure de courant, et la seconde, fin juin, est à imputer à des grèves.

Chemin de croissance

Pour autant, « nous allons progressivement rattraper le retard, et ces événements n’auront pas d’impact sur nos prévisions pour l’exercice en cours. Nous savons que nous pouvons rattraper ces deux semaines, nous avons un plan pour cela, et nous savons aussi que l’objectif donné en début d’exercice est celui que nous atteindrons à la fin », signale la direction. Les objectifs 2022-2023 sont confirmés : un chiffre d’affaires en hausse d’environ 20 % à périmètre et taux de change constants, et une marge d’excédent brut d’exploitation autour de 36%. La suite devrait aussi être soutenue avec une demande toujours forte, tirée par les ventes de smartphones 5G et la pénétration des produits du groupe dans d’autres marchés. Ce pourquoi la société investit dans ses capacités de production.

Notre conseil : Acheter Soitec à 142 euros avec un objectif de cours de 205 euros. Le PER pour 2022-2023 de 28 fois reste sous la moyenne à cinq ans de 31,1 fois, selon FactSet. Code Isin : FR0013227113.