Se connecter S’abonner

Face à la livre, l’euro au plus bas depuis onze mois

L’euro évoluait à son plus bas depuis près d’un an, face à la livre britannique. Explications.

euro

La livre britannique profite de la perspective d’un déconfinement et d’une campagne de vaccination efficace tandis qu’à l’inverse, l’euro évolue à son plus bas. Vers 10H00 GMT ce jeudi 18 février, l’euro cédait 0,19% face à la livre, à 86,71 pence pour un euro, quelques instants après avoir touché un plus bas depuis mi-mars 2020 à 86,65 pence. Depuis le 24 décembre dernier et la conclusion d’un accord commercial post-Brexit entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, la monnaie unique européenne a perdu 3,5% face à la devise britannique. « La livre profite depuis le début de l’année de l’accord, du risque amoindri de voir la Banque d’Angleterre adopter un taux négatif et d’une campagne de vaccination relativement rapide », a expliqué Lee Hardman, analyste chez MUFG.

Qui du dollar face à l’euro ?

Au-delà de l’euro et de la livre, les cambistes se focalisaient également sur le dollar, qui reculait (-0,26% à 1,2070 dollar face à l’euro, -0,45% à 1,3920 dollar face à la livre) sans perdre tous ses gains de la séance précédente. La hausse des taux obligataires aux États-Unis avait poussé certains d’entre eux à revoir à la hausse les chances que la Banque centrale américaine (Fed) durcisse sa politique monétaire, ce qui rendrait le dollar plus attractif.

Mais les minutes de la réunion de janvier de l’institution, publiées mercredi 17 février, ont rappelé aux investisseurs que la Fed compte soutenir l’économie américaine jusqu’au retour au plein emploi. « Pour l’instant, la Fed ne s’inquiète pas de voir les prix augmenter, et pense que l’inflation ne sera que passagère », a résumé Hussein Sayed, analyste chez FXTM.