Se connecter S’abonner

Actions : les marchés rebondissent après des prises de bénéfices

Les marchés européens poursuivaient leur rebond mercredi à la mi-journée, effaçant pour certains les pertes de la veille dues à des craintes inflationnistes et Wall Street s’apprêtait à leur emboîter le pas.

CAC 40

Vers 11H30 GMT Paris grimpait ainsi de 0,86%, tout comme Londres (+1,19%), Francfort (+1,38%) et Milan (+1,22%). A Wall Street, l’ouverture s’annonçait également dans le vert d’après les contrats à terme sur les principaux indices américains: le Dow Jones prenait 0,19%, le S&P 500 montait de 0,38% et le Nasdaq grimpait de 0,61%. Si la Banque centrale américaine martèle qu’il est encore trop tôt pour penser à relever les taux, l’ancienne patronne de la Fed et désormais secrétaire au Trésor, Janet Yellen, a jugé mardi qu’il faudra peut-être « augmenter un peu les taux d’intérêt pour que l’économie ne surchauffe pas« .

Craintes inflationnistes

Crainte par les investisseurs, l’inflation est bien là au Brésil, où la Banque centrale devrait relever une nouvelle fois son taux directeur, à 3,5% (+0,75 point), selon les analystes. En Suisse, l’inflation est repartie à la hausse en avril, les prix à la consommation remontant de 0,3% en rythme annuel, sur fond de rebond des produits pétroliers. Après des variations la veille, le taux d’emprunt américain à dix ans se stabilisait à 1,61% mercredi.

Sur le plan sanitaire, aux États-Unis, Joe Biden a fixé pour nouvel objectif au moins une injection de vaccin pour 70% des adultes d’ici le 4 juillet. L’Inde a franchi de son côté le cap des 20 millions de cas recensés et a débloqué 6,7 milliards de dollars contrer la deuxième vague. Tandis que les pays riches du G7 discutent mercredi des moyens d’assurer une distribution plus équitable des vaccins anti-Covid.

Progression de l’activité dans le secteur privé

Sur le plan des indicateurs, en France l’activité dans le secteur privé a bien progressé en avril, une première depuis l’été 2020. En Allemagne, l’activité du marché automobile a nettement rebondi en avril sur un an mais les ventes de voiture restent à la peine en raison de la poursuite des restrictions sanitaires.

Aux États-Unis les créations d’emplois dans le secteur privé en avril sont aussi attendus. Les investisseurs suivront aussi la présentation par la Commission européenne en milieu de journée de sa stratégie industrielle pour l’Europe.