Cotisations salariales « maladie » et « chômage » : quand seront-elles supprimées ?

Dès le 1er janvier prochain, les cotisations d’assurance maladie et d’assurance chômage payées par le salarié seront supprimées. Mais cette suppression se fera en deux temps. Le point sur le calendrier.

La suppression des cotisations salariales payées par les salariés se fera en deux temps. ©iStockPhoto

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 prévoit la suppression des cotisations d’assurance maladie de 0,75 % et d’assurance chômage de 2,40 %. Une baisse en deux temps : de 2,25 points dès le 1er janvier, puis de 0,90 au 1er octobre 2018.

Hausse de la CSG en compensation

La contribution sociale généralisée (CSG) sera, en compensation, augmentée de 1,7 point dès le 1er janvier. L’augmentation de la CSG s’appliquera à l’ensemble des revenus d’activité et de remplacement, à l’exception des allocations chômage et des indemnités journalières de Sécurité sociale.

Elle ne concernera que les retraités dont les revenus sont supérieurs au seuil permettant l’application d’un taux normal de CSG, soit, pour une personne seule dont le revenu est exclusivement constitué de sa retraite, une pension nette de 1 394 euros par mois. Mesure équivalente pour les travailleurs indépendants, avec une baisse de la cotisation d’allocation familiale de 2,15 points.

Sur le même thème

cotisations salariales csg

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique