Brexit : pas d’inquiétude à avoir pour la sécurité de vos dépôts bancaires

Que vos fonds soient placés outre-Manche ou dans la succursale française d’une banque britannique, vos fonds resteront garantis.

Selon les cas, les dépôts seront garantis soit par un fonds français soit par un fonds britannique. Crédit : iStock

Le Brexit ne sera pas sans conséquence pour les épargnants français. Il aura par exemple un impact pour les personnes détenant des titres britanniques via un PEA. Certains peuvent aussi s’interroger sur la sécurité offerte à leurs dépôts.

De fait, les dépôts des épargnants français sont généralement garantis par le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR). Pour mémoire, cette garantie vaut jusqu’à 100.000 euros par personne et par établissement. Mais qu’en sera-t-il à l’avenir pour les épargnants ayant des liens avec des établissements britanniques établis en France ou ayant directement déposé des fonds outre-Manche dans une succursale de banque française ?

Pas de changement jusqu’en 2021

Dans une publication récente, le FGDR a justement tenu à rassurer les clients. En préambule, le fonds rappelle que le cadre actuel continuera à s’appliquer jusqu’à la fin de l’année. Ce n’est que par la suite ( à compter de 2021) que le Royaume-Uni ne sera plus soumis aux règles européennes et que les choses évolueront.

A LIRE >>> Placements, épargne : de quelles garanties votre argent bénéficie-t-il ?

Pour autant, il n’y a pas lieu de s’alarmer selon le fonds car « le Royaume-Uni prévoit de maintenir la protection des dépôts par le Fonds de garantie britannique (FSCS) dans des modalités restant proches de la garantie des dépôts actuelle du FGDR », précise le document.

FGDR français ou FSCS britannique ?

Par exemple, si vous êtes client de la succursale française d’un établissement britannique, vos dépôts sont actuellement couverts par le FSCS. Après la sortie effective du pays de l’Union, c’est le FGDR qui prendra le relais dans des conditions proches. De fait, la plupart des succursales locales d’établissements britanniques se sont déjà transformées en filiales françaises (ou ont prévu de le faire), devenant des établissements agréés en France et couverts par le FGDR.

A LIRE >>> Brexit : quel impact pour votre PEA ?

Le schéma est similaire pour les succursales britanniques de groupes bancaires agréé en France (notamment pour les antennes britanniques de banques françaises). Actuellement, c’est le FGDR français qui garantit les dépôts de leurs clients. Une fois ces succursales devenues des filiales britanniques, c’est le FSCS britannique qui prendra le relais en matière de couverture.

Sur le même thème

banque épargne

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique