Livret A: face à l’envolée de la collecte en mars, Bruno Le Maire alerte

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, s’inquiète de la ruée des ménages vers l’épargne, livret A en tête.

Le ministre de l'Économie a mis en garde contre les comportements « attentistes » des consommateurs. Crédit: NICOLAS MESSYASZ/SIPA.

« Ce n’est pas d’épargne dont nous avons besoin aujourd’hui pour notre économie, mais d’investissement », a déclaré Bruno Le Maire à la commission des Finances de l’Assemblée nationale. Le ministre de l’Économie a regretté, mercredi 15 avril devant les parlementaires, l’attitude des ménages. Selon lui, ils mettent de côté depuis le début de la crise du coronavirus, alors que le pays a besoin d’investissements et de consommation pour tenir et repartir rapidement.

3,8 milliards d’euros déposés sur les livrets A en mars 2020

Bruno Le Maire a donné des précisions chiffrées pour étayer son propos, selon Le Figaro. Les Français ont mis de côté « 3,8 milliards d’euros » en mars sur les livrets A et de développement durable et solidaire (LDDS), après avoir déposé 1,54 milliard d’euros en février. « Les encours bruts ont doublé entre mars et février 2020 », a résumé le ministre de l’Économie. Autre précision apportée lors de son audition, la hausse importante en comparaison avec le même mois, un an plus tôt : de l’ordre de « 50% » par rapport aux 2,52 milliards d’euros collectés en mars 2019.

Ces chiffres inquiètent le représentant du gouvernement, car la consommation des ménages est un des boucliers de la croissance française. Bruno Le Maire précise qu’il y a un « risque de voir le taux d’épargne augmenter face aux incertitudes, au détriment du financement de notre économie ». Durant son audition, le ministre a mis en garde contre les comportements « attentistes » des consommateurs ; pour lui, « il faudra donc inciter la demande ».

À LIRE >> Epargne : le Livret A grand vainqueur du confinement ?

Le gouvernement a adopté mercredi 15 avril un deuxième projet de loi de finances rectificative. Il prévoit des aides d’urgence à l’économie de 110 milliards d’euros.

Sur le même thème

épargne Livret A

Réactions et commentaires

Sur la même thématique