Se connecter S’abonner

Automobile: la cote Argus est gelée pour la première fois en 80 ans

La période de confinement provoque une décision exceptionnelle : le groupe Argus suspend sa cote.

LOA location voiture automobile

C’est une première depuis 1940 : la cote Argus est gelée pendant la période de confinement. Une bonne nouvelle pour les vendeurs de véhicules d’occasion alors qu’en deux mois il n’y eu « quasiment aucun mouvement économique automobile », selon Olivier Flavier.

Le directeur général du groupe Argus précise qu’il s’agit d’aider les professionnels de l’automobile et les particuliers. 60% des ventes de véhicules d’occasion se font entre particuliers. Les professionnels voient leurs stocks de véhicules d’occasion invendus depuis fin mars, ce qui engendre des difficultés de trésorerie. Plus de 400 000 voitures d’occasion sont en portefeuille, pour une valeur de stock d’environ six milliards d’euros.

La cote argus est figée au 30 avril

« Nous avons donc voulu agir », poursuit le professionnel dans largus.fr, « pour protéger la dépréciation sur les stocks, pour aider l’économie ». Il n’y aura donc aucune dépréciation de la cote Argus, elle sera figée au 30 avril, et aussi fin mai. Cela équivaut à figer une dépréciation des stocks d’environ 180 millions d’euros sur le marché français, pour les clients professionnels.

À LIRE>> Coronavirus : le marché automobile européen à l’arrêt

Les experts de la Cote Argus donnent « la juste valeur des véhicules, en prenant du recul, avec neutralité et sans agir dans la précipitation » argumente Olivier Flavier. « C’est au moment où l’activité reprend que les particuliers et les professionnels vont avoir besoin de regarder la valeur de leurs biens et de leurs stocks », soit en mai, et « il faut qu’une cote de référence reconnue existe sur un marché ». Les voitures n’ayant quasiment pas roulé pendant les deux mois de confinement, elles conservent donc leur valeur de reprise.