Immobilier: les visites vont reprendre avec des règles strictes

Les visites de maisons et d’appartements vont reprendre dès le 11 mai, avec l’instauration de règles strictes.

Pour confirmer une intention d’achat, la visite physique restera nécessaire. Crédit: iStock.

Les agences immobilières peuvent rouvrir à partir du lundi 11 mai, et les visites vont pouvoir reprendre. Cependant, les acheteurs et les vendeurs devront respecter des règles strictes, rapporte Le Figaro. « Certains clients ne sont pas du tout à l’aise de faire pénétrer des étrangers chez eux », note Philippe Buyens, DG du réseau de mandataires CapiFrance.

Du côté des équipements, chaque réseau a mis en place son protocole sanitaire : les masques, les gants, et parfois les surchaussures seront obligatoires lors des visites. Il s’agit de redémarrer l’activité en toute sécurité. Le nombre de personnes présentes à l’intérieur du logement sera également limité. La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) précise que l’agent immobilier ouvrira les portes à l’intérieur du logement, le client ne devra toucher aucune surface.

Les visites virtuelles resteront privilégiées pour un premier contact

D’autre part, les rendez-vous physiques seront restreints, afin d’éviter les déplacements inutiles et mal ciblés. Les agences immobilières vont privilégier les visites virtuelles comme premier contact, réalisées grâce à une caméra 3D, ou un smartphone. Les agents pourront répondre aux questions de l’acheteur, que ce soit un professionnel ou un particulier. Corinne Jolly, de PAP, précise que « ces technologies permettent de faire le tri et de se rendre dans le logement que lorsqu’il correspond à ce que l’on recherche ».

À LIRE>> Immobilier: les prix devraient être plus bas après le 11 mai

Cependant, pour confirmer une intention d’achat, la visite physique restera nécessaire. L’application des mesures sanitaires et des gestes barrière sera donc de rigueur. Selon une étude du promoteur immobilier Capelli, publiée fin avril, « 63% des Français avaient un projet immobilier avant la crise du Covid-19, et 57% le maintiennent, en le faisant toutefois évoluer ».

Sur le même thème

appartement immobilier Immobilier locatif maison

Réactions et commentaires

Sur la même thématique