Le gouvernement ne demandera pas la gratuité des péages cet été

Le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, ne demandera pas aux sociétés d’autoroutes la gratuité des péages cet été.

Pendant la crise sanitaire, les péages ont été rendus gratuits pour les personnels soignants. Crédit: iStock.

« Il n’est ni réaliste, ni souhaitable d’exiger cet été la gratuité des péages auprès des sociétés d’autoroutes ». La réponse de Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État aux transports, est ferme. Il a réagi, mardi 19 mai sur BFM TV, à une demande de la présidente du conseil régional d’Occitanie, Carole Delga. Le représentant du gouvernement a parlé d’une position politique, mais qui est « sur le plan pratique et contractuel, assez inopérante ».

Le membre du gouvernement a par ailleurs fait allusion à la privatisation des autoroutes françaises dans les années 2000. « Mme Delga sait très bien que tout ça, est noué et géré par des contrats qui, d’ailleurs, n’ont pas été négociés par nous mais qui continuent à s’appliquer », a-t-il expliqué sur la chaîne d’info en continu. Et de suggérer que la présidente de la région Occitanie pourrait elle-même rembourser le niveau de péages aux sociétés concessionnaires.

Péages gratuits pour les personnels soignants

Pendant la crise sanitaire, les péages ont été rendus gratuits pour les personnels soignants. Le secrétaire d’État estime qu’il n’est pas souhaitable de priver, en plus, les sociétés d’autoroutes de sources de revenus, compte tenu du contexte actuel. De plus, Jean-Baptiste Djebbari compte sur elles pour l’installation de bornes pour véhicules électriques, notamment, et donc pour faire des investissements importants. Il y en a actuellement 24 000 sur l’ensemble du réseau routier français. Leur nombre pourrait passer à 100 000 dès 2021 au lieu de 2022.

À LIRE>> Automobile: où va l’argent des péages ?

De son côté, la présidente de la région Occitanie a indiqué avoir écrit aux présidents de sociétés autoroutières le 18 mai pour leur demander « un acte de solidarité nationale en modérant leurs tarifs de péage pour l’été 2020 », relève Le Parisien. La région accueille 30 millions de touristes chaque année. Le secteur emploie 100 000 personnes et représente 10% du PIB régional.

Sur le même thème

Autoroute Coronavirus Tarifs des péages vacances

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique