IR-PME : ce que va vous faire gagner le taux relevé à 25%

Depuis le 10 août, la réduction d’impôt « PME » est passée de 18% à 25%. De quoi améliorer significativement la rentabilité attendue de ces investissements. Détails avec nos simulations…

Sur 5 ans, le TRI d'un investissement PME sera par exemple accru de 1,67 point grâce à cette réforme. Crédit : iStock

25% au lieu de 18%. Tel est depuis hier le taux de réduction d’impôt accordé aux investissements dans le capital d’une PME. Concrètement, un particulier plaçant 10.000 euros dans une PME recevra 2.500 euros d’allègement d’impôt et non plus 1.800 euros. Mais quel va en être l’impact en termes de rentabilité ?

A LIRE >>> IR-PME : la réduction d’impôt de 25% s’applique depuis ce lundi

Pour répondre, Mieux Vivre Votre Argent a établi diverses simulations en fonction de la durée du placement et des conditions de sortie. Nous avons retenu le taux de rentabilité interne (TRI) induit par ces placements sans distribution de dividende. En cas de plus-value à la sortie, nous avons tenu compte de la fiscalité avec application du PFU de 30%.

Sur 5 ans

En restant présent au capital pendant 5 ans (le minimum requis pour bénéficier de la carotte fiscale), un investisseur obtiendra une rentabilité annuelle moyenne de 5,55% s’il revend ses parts au prix d’acquisition, soit bien plus que les 3,88% issus du taux de 18% en vigueur jusqu’ici.

Avec 20% de plus-value à la clé, la rentabilité pourra même grimper à 8,19% nette de fiscalité sur la plus-value dégagée (contre 6,53% avec l’ancien taux).

En offrant 25% de réduction d’impôt au lieu de 18%, le gouvernement va donc permettre d’augmenter de 1,67 point le TRI des investissements sur 5 ans.

Sur 5 ansrevente avec 10% de perterevente au prix d’achatrevente avec 10% de plus-valuerevente avec 20% de plus-valuerevente avec 30% de plus-value
TRI avec 25% de réduction d’IR3,48%5,55%6,91%8,19%9,42%
TRI avec 18% de réduction d’IR 1,80%3,88%5,24%6,53%7,75%
source : MVVA

Sur 10 ans

Si l’investisseur sort au bout de dix ans sans plus-value, il pourra tabler sur une rentabilité annuelle de 2,82%. Toutes choses égales par ailleurs, ce nouvel avantage fiscal va donc accroître ici la performance annuelle moyenne de 0,86 point.

Avec 20% de plus-value à la sortie, le TRI net de fiscalité sera ainsi de 4,14% au lieu de 3,28%.

Sur 10 ansrevente avec 10% de perterevente au prix d’achatrevente avec 10% de plus-valuerevente avec 20% de plus-valuerevente avec 30% de plus-value
TRI avec 25% de réduction d’IR1,78%2,82%3,50%4,14%4,74%
TRI avec 18% de réduction d’IR 0,92%1,96%2,64%3,28%3,88%
source : MVVA

Une fenêtre limitée

Rappelons enfin que cette modification n’est pas définitive. Le taux de 25% ne s’appliquera que jusqu’à la fin de l’année 2020. Et en la matière, ce n’est pas la date de la signature mais celle du versement qui importe.

Sur le même thème

Impôt sur le revenu

Réactions et commentaires

20/08/2020 at 01:35
loyal.f

Bonjour,
Merci pour cet article. Est-il possible d’avoir accès au calcul détaillé du TRI ? 🙂

21/08/2020 at 11:35
Olivier Decarre

Bonjour, nous avons calculé les TRI avec un investissement en année N, une restitution du crédit d’impôt en N+1 et une revente au bout de 5 ou 10 ans (selon différents prix et sans dividendes intermédiaires). Cordialement

Sur la même thématique