Se connecter S’abonner

Impôts sur le revenu : attention au reste à payer !

Les contribuables qui n'ont pas assez payé au titre du prélèvement à la source en 2019, ou ceux qui ont bénéficié d’une avance de crédits d’impôts trop importante en janvier 2020, seront prélevés à compter du 25 septembre.

Après votre déclaration d’impôt 2019, il se peut que vous ayez encore un montant à payer. Si c’est le cas, celui-ci sera prélevé à partir du vendredi 25 septembre, prévient le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance. Se retrouvent dans cette situation, par exemple, les contribuables qui n’ont pas assez payé au titre du prélèvement à la source en 2019. Mais aussi ceux qui ont bénéficié d’une avance de réductions ou de crédits d’impôts trop importante en janvier 2020, précise Bercy.

Seuil de 300 euros

Si le montant qu’il vous reste à payer est inférieur ou égal à 300 euros, il sera prélevé en une fois, le 25 septembre sur le compte bancaire déclaré à l’administration fiscale. Au cas où le reste à payer est supérieur à 300 euros, il sera prélevé en quatre fois sur le compte bancaire déclaré à l’administration fiscale. Les prélèvements auront alors lieu les 25 septembre, 26 octobre, 26 novembre et 28 décembre 2020, précise le ministère.

A LIRE >>> Les taux de taxe foncière sont stables cette année

Chaque prélèvement sera identifié, sur le relevé bancaire, par son origine : « Direction générale des Finances publiques » et par son libellé : « Solde impôt revenus 2019 n° de facture XXX ». Pour éviter d’avoir un montant à payer l’an prochain, les contribuables concernés sont invités à déclarer tout changement de situation rapidement. Et ce, via le service en ligne « Gérer mon prélèvement à la source » au sein de leur espace particulier sur impots.gouv.fr, ou auprès de leur centre des Finances publiques.