Assurance vie : et si vous optiez pour la gestion sous mandat ?

Avec la gestion sous mandat ou gestion pilotée, vous confiez les rênes de votre contrat d’assurance vie à un professionnel des marchés financiers. Le point sur les avantages de cette solution.

Les assureurs ont multiplié ces dernières années les solutions clés en main. Gestion profilée, conseillée, pilotée, sous mandat…©iStockPhoto

Gérer votre épargne vous paraît trop compliqué ? Vous préférez confier cela à des spécialistes ? Bonne nouvelle, les assureurs ont multiplié ces dernières années les solutions clés en main. Gestion profilée, conseillée, pilotée, sous mandat…

Commençons par y voir clair. La gestion dite profilée est le premier étage : l’assureur vous propose un support financier répondant à un profil d’épargnant (prudent,équilibré, dynamique) ou à plusieurs répartis dans un profil (ou pack) de gestion. Rien de neuf sous le soleil, cette possibilité existe depuis plus de quinze ans dans quasiment tous les contrats, sans succès probant côté performance.

Deuxième strate : la gestion conseillée. Cette fois, l’assureur vous propose régulièrement, ou au fil d’opportunités, certains changements d’investissement sur votre contrat. A vous
de le suivre ou pas.

Confier la gestion de votre capital à une société experte

Mais depuis quelques années, les professionnels vont plus loin avec la gestion pilotée ou sous mandat. Longtemps réservée aux contrats haut de gamme, elle se démocratise aujourd’hui grâce aux contrats du Web. Il s’agit cette fois de confier la gestion de votre capital à une société experte. 

La gestion sous mandat s’adapte à votre profil de risque En pratique, cette société gère librement, selon un profil défini (du très prudent au très offensif), votre capital ou une partie de celui-ci. A elle donc d’alléger ses portefeuilles pour pouvoir réinvestir suite à des baisses du marché, à elle de choisir les bons secteurs qui tirent profit de l’économie mondiale… Bref, vous passez votre épargne en pilotage automatique, avec théoriquement des pros aux commandes. 

Attention, un crash est toujours possible : avec la gestion pilotée, aucun niveau de performance n’est garanti et votre capital peut même diminuer. Pour bien démarrer, définissez précisément en amont votre profil d’épargnant et vos objectifs.

Ensuite, informez-vous sur les frais de cette gestion (de 0,10 à 1 % par an) et sur ce que vous pouvez en attendre. Impossible à dire de manière globale, les profils de chaque contrat étant source de performances différentes.

Une certitude, la gestion pilotée est une bonne manière de rester exposé sur les marchés financiers, quelle que soit la conjoncture. De quoi bâtir de la performance sur le moyen et le long terme. Avec quelques milliers d’euros aujourd’hui, vous pouvez accéder à de bons contrats, notamment sur Internet. Les sociétés de gestion sont très souvent renommées (DNCA Finance, Edmond de Rothschild AM, Lazard Frères Gestion, Rothschild Martin Maurel AM, etc.). Une alternative est d’opter pour la gestion robotisée, très prometteuse. Pourquoi du reste déléguer toute la gestion de votre capital ? Vous pouvez, quand le contrat le permet, panacher de la gestion pilotée avec de la gestion libre, pour investir sur le fonds en euros ou des SCPI par exemple.

Durée recommandée : 5 ans et plus
Risque de perte : moyen

Sur le même thème

assurance vie gestion sous mandat

Réactions et commentaires

Sur la même thématique