Ces contrats d’assurance vie qui tirent leur épingle du jeu en 2018… et les autres

La saison des publications des rendements 2018 des fonds en euros des assurances vie bat son plein. Les assureurs semblent modérer la baisse malgré des conditions défavorables.

Le gros des contrats, notamment ceux des banques, va davantage tutoyer les 1,50% de rendement. Crédit: iStock.

Il faudra attendre le gros des troupes – les bancassureurs et les grosses compagnies comme Axa ou Allianz – pour dresser le bilan de l’année 2018 sur les fonds en euros garantis. Mais les premiers rendements publiés font état d’un marché stable ou en léger recul. Etalon du marché, l’Afer a sorti 2,25% pour son fonds en euros de 42,5 milliards d’euros. Soit 0,15 point de moins qu’en 2017. Les autres associations d’épargnants, toujours bien positionnées, font mieux avec 2,50% pour Gaipare (moins 0,15 point) et 2,48% pour l’Asac-Fapès à travers son contrat Epargne Retraite 2 Plus, géré par Allianz Vie (en baisse de 0,10 point).

A CONSULTER >> Le tableau des rendements 2018 des assurances vie

Du côté des mutuelles d’assurances, la stabilité est souvent de rigueur, comme à la GMF (2,10%), à la Maaf (1,85%) ou aux MMA (1,51 à 2,01%). D’autres enregistrent des baisses minimes. C’est le cas de la SMABTP qui sort à 2,24% (-0,02), de la France Mutualiste à 2,01% (-0,01) ou de la Carac à 2,00% pour son « Compte Epargne Carac » (-0,10). La décrue est en revanche plus marquée à la MACSF qui affiche 2,20% (-0,20) ou à la Maif avec 1,80% (-0,25). Seul assureur à contre-courant, la Macif a augmenté tous ses taux, portant notamment son multisupport phare Multi Vie de 1,20% à 1,50% pour combler en partie son retard sur la concurrence.

Les contrats des banques ne devraient pas briller

Pour l’heure, le meilleur taux advient de loin à Primonial, avec son contrat Sérenipierre qui affiche 3,20% contre 3,40% l’an en 2017. Encore faut-il préciser que ce fonds en euros largement investi sur l’immobilier n’est pas accessible librement. Chaque versement ne peut être investi qu’à 35% maximum sur ce fonds en euros, et pour le reste à moins la moitié sur des supports risqués. Ce qui réduit évidemment l’intérêt du produit pour les épargnants en quête de sécurité et le rend difficilement comparable aux taux précités.

CONSEILS >> Téléchargez notre dossier « Nos solutions pour placer gagnant en 2019 »

Reste que le gros des contrats, notamment ceux des banques, va davantage tutoyer les 1,50% de rendement, voire moins de 1% pour les assurances vies sorties des linéaires commerciaux. Seul taux bancaire connu, celui de la Société Générale qui affiche des rendements stables sur tous ces contrats commercialisés avec des niveaux qui restent assez bas (1,33 à 1,81% pour son contrat phare Séquoia).

A l’arrivée, le taux moyen du marché devrait s’établir à 1,70%, en léger recul par rapport à 2017 (1,80%), soit environ 1,40% net de prélèvements sociaux. Un rendement qui permet aux fonds en euros de conserver une longueur d’avance sur les autres placements sécurisés, dont le livret A (0,75%). Cette quasi-stabilité s’accompagne d’une nouvelle hausse des réserves de rendement, les assureurs indiquant un à un avoir doté leur provision pour participation aux bénéfices (PPB). Ce qui indique que les compagnies en ont encore sous le pied pour les années à venir.

Sur le même thème

assurance vie fonds en euros

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique