Se connecter S’abonner

Vivaccio, le contrat d’assurance vie de La Banque Postale à éviter

Vivaccio, le contrat destiné aux clients grand public de La Banque Postale est assez décevant et souffre de nombreuses faiblesses.

La Banque Postale
Crédit: iStock.

Ce contrat grand public de La Banque Postale connaît de nombreuses faiblesses. D’abord, ses deux fonds en euros rapportent bien peu. Lisez donc : 1,30% chacun en 2018 et, sur quatre ans, 5,56% pour Vivaccio Euros et 4,94% pour Vivaccio Ambre. Dur à encaisser pour le 1,5 million d’assurés, quand le marché a donné en moyenne 8,03%, et les bons contrats, de 10 à 12%.

A LIRE >>> Votre contrat d’assurance vie délivre des performances décevantes ? Voici comment corriger le tir

Un contenu embrouillé

Pour diversifier, l’offre de cinq fonds gérés par la banque est insuffisante, malgré l’ajout temporaire de quelques supports. En outre, ce contrat est confus, avec de multiples formules d’investissement selon l’âge de l’assuré, des garanties de prévoyance et autres prestations d’assistance qui n’ont pas grand-chose à faire dans une assurance vie.

A LIRE >>> Assurance vie: voici les 3 meilleurs contrats selon la rédaction de Mieux Vivre Votre Argent

Quant aux frais, à 3,50% sur les versements et 0,85% sur la gestion, ils sont assez standards. Résultat, Vivaccio a pris l’avant-dernière place de nos Grands Prix 2019 dans les deux catégories (fonds en euros et multisupports).