Assurance vie Millevie Essentielle de la Caisse d’Epargne: un contrat sans grandes qualités

Un fonds en euros qui a calé, de maigres solutions pour diversifier : le contrat ne brille.

Pour diversifier son épargne, les solutions sont maigres. Crédit: iStock.

Trois ans après son lancement, le contrat grand public de l’Ecureuil, qui s’ouvre avec 500 euros, a fait le plein commercial. Plus de 330.000 souscriptions au compteur pour cette offre aux mains de BPCE Vie (groupe Natixis Assurances).

A LIRE >>> Assurance vie : les contrats des banques sont – encore – à la traîne

La qualité n’est pourtant pas au rendez-vous. Le fonds en euros a calé à 1,30% en 2018 (1,80% en moyenne), après 1,20% en 2017 et 1,30% en 2016.

Une offre monogestionnaire

Pour diversifier son épargne, les solutions sont maigres, avec seize fonds, dont un OPCI immobilier, tous gérés en interne par la banque. Pas de trace de gestion pilotée.

Reste la grille de frais. Avec 3,50% sur les versements, c’est cher payé pour un fonds en euros blafard. Les frais de gestion à 0,80% sur les fonds risqués et 0,70% sur le fonds en euros sont, eux, conformes aux offres concurrentes. Un arbitrage gratuit par an est possible, ouf! Dernier bémol, l’avance n’est pas prévue dans la notice contractuelle.

Sur le même thème

assurance vie Assurance vie BPCE Assurance vie Caisse d'Epargne fonds en euros meilleurs contrats d'assurance vie

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique