Catégories : Assurance vie Droit

Assurance vie: voici pourquoi le bénéficiaire ne peut pas s’opposer aux retraits

Dans l’assurance vie, on peut récupérer ses fonds, c’est-à-dire « racheter » son contrat, même si le bénéficiaire désigné l’a accepté. Pour être privé du droit de racheter son contrat en totalité ou en partie, il faut y avoir expressément renoncé, exige la Cour de cassation (Cass. Civ 1, 20.11.2019, C 16-5.867).

La personne désignée comme bénéficiaire du contrat si le souscripteur venait à décéder ne bloque donc pas les sommes en acceptant le bénéfice du contrat.

A LIRE >>> Assurance vie : les premiers rendements 2019 sont dévoilés… et ils sont en forte baisse

Son acceptation a cependant des effets importants. Elle empêche notamment le souscripteur de revenir sur son choix et de changer de bénéficiaire, sauf accord de la personne désignée.

Mais l’acceptation ne rend pas l’argent indisponible. Le bénéficiaire ne peut pas empêcher le souscripteur de retirer ses fonds et son accord n’a pas à être demandé, vient de rappeler la Cour de cassation.

Une épouse face à la maîtresse du mari

La conséquence juridique est que le bénéficiaire n’a pas reçu une « donation » parce qu’une donation suppose de se « dépouiller de manière irrévocable ».

L’affaire opposait une épouse à la maîtresse de son mari décédé. L’épouse soutenait qu’en mentionnant la maîtresse comme bénéficiaire de l’assurance-vie et en lui faisant expressément accepter ce bénéfice, son mari avait fait une donation déguisée illicite qui devait être annulée. La donation était selon elle illicite parce qu’elle portait sur les économies qui font partie de la communauté.

A LIRE >>> Assurance vie : Allianz veut modifier son offre

Mais la justice a jugé au contraire que le mari ne s’était pas dépouillé puisqu’il n’avait pas expressément et définitivement renoncé à reprendre des sommes épargnées. Il n’avait donc pas fait de donation. De sorte que la maîtresse n’était pas bénéficiaire d’une donation déguisée qui aurait été illicite. Et paradoxalement, cette solution l’a autorisée a conserver les fonds.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Condamnation de BNP Paribas dans le procès Helvet Immo

La filiale crédit de la première banque française, BNP Paribas Personal Finance, a été reconnue coupable de « pratique commerciale…

26/02/2020 20:15

Assurance-vie en euros : votre argent peut profiter aux autres assurés (et inversement)

Du fait des règles de la participation aux bénéfices, tous les assurés ne sont pas forcément logés à la même…

26/02/2020 18:30

Des tarifs bancaires stables, mais moins lisibles

Les tarifs des services des établissements bancaires restent plutôt stables, mais l’association UFC-Que Choisir dénonce « la trahison par les…

26/02/2020 16:30

Impôt: le barème des avantages en nature a été dévoilé

Considérés comme des accessoires du salaire, les avantages en nature sont imposables. Les montants forfaitaires portant sur les revenus perçus…

26/02/2020 16:23

Coronavirus: les salariés confinés seront-ils remboursés par l’assurance maladie?

La France se prépare à une « probable » épidémie de coronavirus, selon Olivier Véran, le ministre de la Santé.…

26/02/2020 14:56

Calcul du chômage: 1,32 million de Français impactés au 1er avril

https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/vie-pratique/2019/10/30/des-changements-importants-seront-effectifs-au-1er-novembre-2019-pour-les-retraites-complementaires-les-allocations-chomage/

26/02/2020 13:33