Coronavirus : des épargnants en demande de conseils et de réactivité

Stellane Cohen revient sur l’impact de la crise du coronavirus sur ses clients épargnants et les mesures mises en place par Altaprofits pour les rassurer. 

Entretien avec Stellane Cohen, directrice générale de la société de courtage Altaprofits

En pleine crise sanitaire et économique du coronavirus, Stellane Cohen, directrice générale de la société de e-courtage Altaprofits, spécialisée en assurance vie et gestion de patrimoine, répond à nos questions sur la situation actuelle liée au coronavirus. Quels conseils peut-on apporter aux épargnants en pleine crise financière ?
Entretien avec Stellane Cohen.  

Quel est votre première réaction à date sur la crise que nous traversons ?

Stellane Cohen : « Actuellement, l’ensemble de nos collaborateurs sont en télétravail. J’ai l’impression que tout le monde s’est mis à travailler à distance de façon très professionnelle et efficace, et ce, en très peu de jours finalement. Cela concerne deux grandes équipes. Les informaticiens, qui eux, pour le coup, sont très agiles à distance. Et les conseillers patrimoniaux. Ils sont donc en télétravail et répondent au quotidien aux clients. Tout se passe très bien. Nous avons les outils qui nous permettent de distribuer les appels vers tous nos conseillers. Finalement, le taux de réception des appels est bon, il y a d’ailleurs, moins de stress et moins de perte de temps. Nous avons d’ailleurs mis en place un dispositif « digitalisé » qui apparaît sur notre site web Altaprofits pour guider nos clients vers des prises de contacts à distance et en ligne.

Quelles sont les réactions des épargnants pendant cette période ?

S.C. : Nous sommes aujourd’hui beaucoup sollicités par les épargnants. Pour un épargnant, ce qui compte le plus je dirai, c’est d’être écouté et obtenir une forte réactivité de son conseiller. En mars, nous avons passé la phase où certains épargnants étaient en « panique », notamment ceux qui avaient vécu la précédente crise de 2008. Et elle avait duré 18 mois entre le début et la fin. Donc cela peut être long.  Nous avons d’ailleurs souscrit 17 nouveaux Plan Epargne Retraite pendant cette période de confinement. L’activité est donc encore là malgré tout.

Quelles sont les principales demandes depuis le confinement ?

S. C : Nous les rassurons et nous leur rappelons les fondamentaux de l’assurance vie, qu’il s’agit d’un contrat adaptatif, qui est conçu pour connaître des périodes de hausse comme des moments où les marchés sont plus agités… Le plus important à mon sens, est d’apporter de la transparence, de la flexibilité et des services en ligne sur leurs contrats. Chez Altaprofits, nos clients ont accès à la position de leur compte temps réel, et d’ailleurs, s’ils souhaitent faire des arbitrages en ligne, ils peuvent le faire de façon autonome ou être accompagner par un de nos conseillers. Après nous sommes là pour leur expliquer de ne pas agir dans la précipitation. L’assurance vie est un placement de long terme, en fonction du projet, pour laquelle il convient d’épargner régulièrement, à longue échéance.

Quel accompagnement Altaprofit a-t-il mis en place ?

S.C : Notre objectif est d’être près de nos clients. Nous proposons un produit digital en assurance vie et en gestion de patrimoine. Donc nos conseillers peuvent faire du sur-mesure selon la demande et le profil du client. Par exemple le guider dans l’ajustement de son portefeuille d’épargne, échanger sur les opportunités du marché, et adapter ses investissements selon son profil. Autre point important, nous avons mis en place un emailing d’informations par semaine à l’attention de nos clients. Ils reçoivent donc toutes les informations en directes et nécessaires. Nous avons également depuis longtemps proposé à nos clients des contrats sur Internet qui s’avèrent, en pleine tourmente et crise financière, particulièrement adaptés. Tout est possible une fois connectés sur son compte en ligne (consultation en temps réel de son portefeuille, conseillers disponibles par tchat ou au téléphone, etc) ».


Au final, Stellane Cohen reste positive et rappelle qu’il faut avant tout garder la tête froide, restez prudent et pas prendre de décision dans la précipitation. Les contrats d’assurance vie ne sont-ils pas faits pour résister sur la durée…

Sur le même thème

assurance vie Coronavirus

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique