Assurance vie : chassez les bons fonds en euros

En 2020 puis 2021, certains contrats rapporteront encore entre 1 et 2,5 % net de taxes sociales. Suivez nos conseils pour débusquer ces perles rares.

Suivez nos conseils pour trouver les fonds en euros au meilleur rendement. Crédit : iStock

A première vue, l’assurance vie est un mauvais plan sur un à deux ans. Et pour cause, après 1,15 % net de taxes sociales en 2019, les fonds en euros sécurisés vont probablement atterrir autour de 0,80 % cette année. Après déduction des frais et de la fiscalité, vous passerez même sous le niveau du livret A (0,50 %). Pas si vite ! Défiez-vous des moyennes : en 2020 puis 2021, certains contrats rapporteront encore entre 1 et 2,5 % net de taxes sociales. Le tout, sans plafond de versement. Suivez le guide pour débusquer ces perles rares.

Visez les contrats ayant rapporté au moins 1,50 % en 2019

Pour ne pas brûler vos liquidités, il faudra impérativement les placer sur le fonds en euros, qui garantit le capital investi net de frais d’entrée. Très bien, mais comment choisir le bon cheval ? Votre objectif : battre l’inflation (1,5 % en janvier). Donc viser plus que 1 % net de prélèvements sociaux. Pour ce faire, ciblez les contrats ayant rapporté en 2019 a minima 1,50 % net de frais (1,25 % après taxes sociales). C’est votre valeur plancher, sachant que vous trouverez des fonds en euros ayant délivré jusqu’à 3 % net. Cet éventail vous laissera le choix entre une bonne quarantaine de contrats.

Un second tri doit s’opérer d’une part au vu des frais d’entrée (voir ci-après), d’autre part, des conditions d’accès au fonds en euros, ce point étant essentiel pour ne pas se bercer d’illusions. La majorité des fonds en euros rentables sont aujourd’hui soumis à des conditions de versement sur des compartiments risqués (des unités de compte dans le jargon) en parallèle, voire à des plafonds et/ou pénalités.
Exemple avec les nombreux contrats sur Internet aux mains de la compagnie Spirica : le fonds en euros Euro Allocation Long Terme 2 y a rapporté 2,40 % net en 2019… mais il est accessible à hauteur de 50 % au maximum du versement et plafonné à 25 000 euros par contrat. Pas adapté, donc, sauf à mixer un placement à court terme sur le fonds en euros avec une épargne plus longue sur les unités de compte. A défaut, débusquez les rares contrats de qualité permettant un versement à 100 % sur le fonds en euros.

A LIRE>>>> Assurance vie : votre fonds en euros est-il en sécurité ?

Frais sur versements : ne payez pas plus de 1 %

La majorité des contrats contiennent des frais sur versements : 3 % en moyenne. De quoi dissuader tout placement à court terme ! Heureusement, certaines assurances vie affichent du 0 % à l’entrée. Sur ce terrain, la palme revient aux contrats en ligne. C’est un atout évident, mais problème, leurs fonds en euros les plus attractifs sont soumis à une prise de risque en parallèle (30 à 50 % du versement allant sur des fonds risqués). N’hésitez pas à toquer aux portes de certaines mutuelles ou associations d’épargnants notamment, qui affichent des frais modérés et/ou dégressifs selon les montants déposés. De quoi rebattre les cartes, car un chargement de 0,5 ou 1 % est acceptable si l’épargne rapporte entre 1,25 et 2,5 % en 2020, 2021, voire 2022.

Sachez aussi que les frais sur versements, contrairement à ceux dits de gestion, sont négociables avec votre conseiller. N’attendez aucun geste pour un versement 100 % euros, la tendance est même à l’augmentation. A l’inverse, un peu de fonds risqués permettra souvent de décrocher le gros lot. Ainsi, la MIF annule les 2 % de frais d’entrée sur le fonds en euros pour qui met au moins 30 % sur des unités de compte. Et la GMF les baissait à 0,5 % en mars pour qui plaçait 20 % en risque à l’ouverture du contrat. Les assureurs jouent de cet argument pour vous attirer, profitez-en à bon escient !

Sur le même thème

assurance vie fonds en euros placements financiers rendements assurance vie

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique