Se connecter S’abonner

L’assurance vie continue de plonger

Pour le septième mois d’affilée, les versements des assureurs ont dépassé les sommes déposées par les particuliers. La collecte nette baisse de 800 millions d’euros.

Livret a taux plancher Bruno Le Maire

L’assurance vie enregistre une nouvelle baisse de collecte nette au mois de septembre 2020 : -800 millions d’euros, selon la Fédération française de l’assurance (FFA). Le septième mois de décollecte, soit -7,3 milliards d’euros depuis le début de l’année, contre +20,8 milliards d’euros sur la même période en 2019.. En tout, les cotisations en assurance vie atteignent 9,4 milliards d’euros, et le montant des prestations versées 10,2 milliards d’euros. Les Français semblent privilégier les solutions d’épargne plus facilement mobilisables, précise la Fédération. En effet, la collecte sur les livrets A et LDDS a encore progressé, de 1,28 milliard en septembre.

Le montant des cotisations collectées par les sociétés d’assurance est de 82,2 milliards d’euros depuis début 2020, précise encore la FFA, contre 109,5 milliards d’euros l’an dernier sur la même période et les versements sur les supports unités de compte atteignent 28,1 milliards d’euros. Cela représente 34% des cotisations. Les versements des assureurs dépassent donc les sommes déposées par les particuliers : les prestations versées s’élèvent à 89,5 milliards d’euros, contre 88,8 milliards en 2019. « La collecte nette s’établit à -7,3 milliards d’euros » en neuf mois, selon la FFA, alors qu’en 2019 elle était de 20,8 milliards d’euros.

1 760 milliards d’euros d’encours

Enfin, l’encours des contrats d’assurance vie atteint 1760 milliards d’euros à la fin de septembre, soit les provisions mathématiques ajoutées aux provisions pour participation aux bénéfices. La FFA note aussi que les assurés souscrivant à de nouveaux contrats d’assurance vie ou qui fournissent leurs contrats existants « continuent à investir sur des supports unités de compte ».