Se connecter S’abonner

Assurance vie : des assureurs proposent des rachats sur les fonds illiquides d’H2O

Quelques assureurs permettent à leurs clients de racheter les unités de compte logées dans les fonds bloqués de la filiale de Natixis, sur la base des estimations de valorisation mensuelle communiquées par la société de gestion.

Les arbitrages concernant la filiale de Natixis ont en partie repris dans l’assurance vie. Et sans surprise, nombreux sont ceux qui ont choisi les retraits, quinze jours après le dégel des fonds de H2O. En effet, les sorties représenteraient plus de 6% des encours concernés, soit 550 millions d’euros selon des données de Morningstar citées par Les Echos.

Rachat des UC dans les fonds illiquides

Les fonds-miroirs – « side pockets » – illiquides d’H2O ne permettent de réaliser aucune opération, et ce jusqu’à mi-2021, selon la société de gestion. Mais quelques assureurs, pour le moment minoritaires, ont décidé de donner une marge de manœuvre à leurs assurés sur ces poches. Ainsi, selon le journal économique, CNP Assurances et Natixis Assurances proposent à leurs clients « de racheter les unités de compte dans les fonds illiquides sur la base des estimations de valorisation mensuelle communiquées par H2O ». CNP explique au quotidien que « les parts correspondantes de ces fonds seront alors portées par notre actif général ». C’est-à-dire sur son fonds en euros.

Reste que de nombreux assureurs ont décidé de bloquer les nouveaux versements sur les supports liquides, en ne permettant d’y effectuer que des retraits. Ce qui est proposé chez Generali, Oradéa ou Spirica. La branche luxembourgeoise de l’assureur italien a indiqué à ses partenaires que « ces supports seront bloqués jusqu’à la liquidation des fonds par la société de gestion H2O AM, qui n’a pas encore communiqué de date ».