Se connecter S’abonner

Assurance vie : du CAC 40 dans votre contrat !

Retour sur l’intérêt d’investir en bourse via l’assurance vie.

bourse
Crédit: iStock.

Le saviez-vous ? Certains contrats d’assurance vie permettent d’acheter des actions en direct.  sans devoir casser sa tirelire. On doit principalement cette évolution aux courtiers en ligne. Il y a dix ans, Altaprofits fut pionnier en la matière avec son contrat Titres@Vie, aux mains de l’assureur Swiss Life. Cette offre est toujours de rigueur et donne aujourd’hui accès à près de 150 actions européennes (Euro Stoxx et SBF 120) à partir de 3 000 euros en gestion libre.

Il est aussi possible de confier les clés de son capital à Lazard Frères Gestion accessible à partir de 30 000 euros avec des titres vifs, quand il faut au minimum cinq fois plus chez les banquiers privés. D’autres acteurs du Net ont suivi cette pente. Citons notamment l’offre Boursorama Vie (garantie par Generali) qui donne accès aux titres du CAC 40, de Mesplacements Liberté 2 comprenant 126 actions en direct sélectionnées dans le CAC 40, l’Eurostoxx 50, le Dow Jones ou encore le Nasdaq 100. Idem dans le contrat Linxea Spirit2, garanti par la compagnie Spirica. Notez qu’on peut aussi accéder à ces supports dans des contrats distribués par les Conseillers en gestion de patrimoine indépendants, par exemple dans Himalia ou Swiss Life Strategic.

Très bien. Mais quel est l’intérêt d’investir en bourse via l’assurance vie ? Il est double. Un, les plus-values réalisées dans cette enveloppe ne sont pas fiscalisées tant que vous ne retirez pas votre argent. Mieux, vous pouvez les transférer d’un support à l’autre au sein du contrat à l’abri de toute fiscalité (gare aux éventuels frais d’arbitrage). Second avantage, c’est un levier de performance nouveau pour muscler son assurance vie, qu’il faudra articuler avec d’autres solutions (fonds indiciels, pierre papier, fonds en euros). Attention toutefois à bien choisir son contrat et à investir selon son profil d’épargnant.

Les fonds en euros atypiques marquent le pas. En 2020, le rendement moyen des fonds en euros dits dynamiques, fortement investis sur les marchés actions, s’est établi à seulement 0,53% selon les données du cabinet GoodValue for Money. Seuls tirent leur épingle du jeu les fonds contenant aussi une forte poche d’immobilier, comme Suravenir Opportunités, crédité de 2%. Les fonds en euros immobiliers, ont, eux, affiché, un rendement moyen de 1,60% l’an passé, la palme revenant à Sécurité Pierre Euro de Primonial, ayant rapporté 2,50% mais désormais fermé aux nouveaux versements.