Se connecter S’abonner

Assurance vie : soyez vigilants sur les frais d’entrée

Les épargnants français continuent de plébisciter l’assurance vie pour placer leur argent. Un placement sur lequel ils pourraient encore économiser…

assurance vie
Crédit : iStock.

Et si vous arrêtiez de payer des frais d’entrée sur vos contrats d’assurance vie ? Alors que la crise ukrainienne a remis le pouvoir d’achat au centre des préoccupations des Français, des économies pourraient être réalisées dans ce type d’épargne. Ainsi, en 2021, les Français ont déboursé trois milliards d’euros sur leurs 150 milliards de cotisations pour honorer des frais d’entrée ou de versement. Cette somme importante doit profiter aux conseillers qui sélectionnent les meilleurs contrats du marché selon les profils des clients. Cependant, la plupart des frais de versement proviennent de contrats grand public, lesquels vous sont proposés par votre conseiller bancaire. Et sont les contrats les moins performants du marché.

En effet, au-delà des frais d’entrée, sont également prélevés des frais de gestion importants. Ces derniers disposent de peu de supports d’investissements et les rendements qu’ils servent sont en-dessous de la moyenne sur les fonds en euros. Le mois dernier, les épargnants disposant d’une assurance vie scrutaient, non sans peine, les palmarès de ces fonds. Une recherche haletante qui ne mène pas bien loin. En effet, il était possible, comme l’évoque Le Nouvel Obs, de gagner 0,1 ou 0,2 point de performance. Pas grand chose a priori, sauf si l’on se projette sur une longue durée.

Mais les épargnants ne se questionnent que très peu dès lors qu’ils doivent s’acquitter de 2 % ou 3 % de frais sur leurs versements. Pourtant, cette ponction est souvent négociable. De plus, on peut trouver des contrats intéressants, y compris en leur absence de frais d’entrée. En somme, conserver la qualité tout en réduisant certaines dépenses.