Se connecter S’abonner

Assurance vie : la collecte dégringole en août

Alors que le Livret A a enregistré un mois d’août record, les montants décaissés de l’assurance vie ont excédé de 700 millions d’euros les dépôts en août.

fonds en euros
Crédit: iStock.

L’assurance vie renoue avec la décollecte. Avec 700 millions d’euros de collecte négative, selon les chiffres de France Assureurs, le mois d’août 2022 est le premier mois dans le rouge depuis septembre 2020. Les cotisations se sont établies à 8,6 milliards d’euros, soit 1,5 milliard de moins que l’an dernier à la même époque. Les prestations, elles, se sont élevées à 9,3 milliards. Soit 1,3 milliard de plus qu’en août 2021.

Les fonds en euros délaissés

Ce sont les fonds en euros, à capital garanti, qui sont particulièrement touchés par cette désaffection avec une collecte nette à -1,8 milliard d’euros. Les fonds en euros ont vu leur rendement fondre ces dernières années, plombés par la baisse continue des taux. Et pâtissent… du Livret A ! Avec la revalorisation du livret défiscalisé, passé à 2% au 1er août et amenée à progresser davantage, bon nombre de fonds euros sont devenus bien moins attractifs que ce produit d’épargne.

Depuis le début de l’année, les fonds euros ont ainsi enregistré une décollecte de 12,4 milliards d’euros, quand les unités de compte, potentiellement plus rémunératrices mais également plus risquées, ont enregistré une collecte nette de 24,5 milliards.

Les UC progressent toujours

A l’inverse, la collecte est positive pour les unités de compte (UC), selon la fédération des assureurs. Les cotisations en (UC s’élèvent à 38,6 milliards d’euros (+1 milliard d’euros par rapport à la même période en 2021). Elles représentent 40 % de l’ensemble des cotisations, soit une part très proche de celle observée en 2021 (39 %). Les prestations en UC s’établissent à 14,1 milliards d’euros (−0,3 milliard d’euros par rapport à la même période de 2021). Fin août, l’encours de l’assurance vie s’établissait à 1.826 milliards d’euros, en baisse de 1,5% sur un an.

L’épargne retraite a le vent en poupe

Dans le même temps, France Assureurs fait savoir que quelque 38 300 nouveaux assurés ont souscrit un plan d’épargne retraite (PER) en août auprès d’une entreprise d’assurance. Les cotisations sur un PER assurantiel s’élèvent à 535 millions d’euros, soit une hausse de +45 % par rapport à août 2021. Par ailleurs, 10 600 assurés ont transféré d’anciens contrats vers un PER pour 321 millions d’euros sur le mois.

La collecte nette des PER s’élève à 424 millions d’euros en août et à 3,5 milliards d’euros depuis le début de l’année 2022. Fin août 2022, 3,5 millions d’assurés détenaient un PER pour un encours de 43,6 milliards d’euros. Hors transferts, 88 % des nouveaux titulaires d’un PER (à fin mars 2022) l’ont souscrit auprès d’un assureur.