Se connecter S’abonner

L’assurance vie boudée par les épargnants en octobre

L’assurance vie a été délaissée en octobre par les épargnants, selon les chiffres publiés jeudi par France Assureurs.

retraite

Comme en août, les sorties ont excédé les versements en octobre, faisant apparaître une décollecte nette de 0,3 milliard d’euros. L’ensemble des cotisations a totalisé 11,5 milliards d’euros en octobre, soit 1,5 milliard d’euros de moins que l’an dernier à la même époque. D’un autre côté, les prestations (qui comprennent les rachats et les versements en cas de décès) se sont élevées à 11,8 milliards : c’est 1,3 milliard de plus qu’en octobre 2021.

« Cela traduit un climat d’incertitude », a expliqué à la presse Franck Le Vallois, directeur général de France Assureurs. « La dégradation de l’environnement économique et financier, la dégradation du climat des affaires génère des inquiétudes chez nos compatriotes et, au fond, un attentisme de la part des épargnants », a-t-il précisé.

Les fonds euros dans le rouge

Les fonds euros, à capital garanti, sont particulièrement touchés par cette désaffection. Leur rendement a fondu ces dernières années, dans le sillage de la baisse continue des taux. La revalorisation du Livret A, passé à 2% au 1er août, a contribué à rendre bon nombre de fonds euros bien moins attractifs que ce produit d’épargne. Depuis le début de l’année, les fonds euros ont subi une véritable hémorragie avec une décollecte de 17,1 milliards d’euros, trois fois plus que l’an dernier à la même période.

Les unités de compte (UC), potentiellement plus rémunératrices, mais également plus risquées, ont en revanche enregistré une collecte nette de 29,4 milliards d’euros depuis janvier, un record.

A fin octobre, l’encours total de l’assurance vie s’établissait à 1.827 milliards d’euros, contre 1.876 milliards à fin décembre 2021.