Se connecter S’abonner

Assurance vie : du mieux en novembre mais les fonds en euros restent boudés

Les dépôts sur l’assurance vie ont excédé les sorties en novembre, à hauteur de 1,4 milliard d’euros, après plusieurs mois de désaffection, selon les chiffres publiés mercredi par la fédération France Assureurs.

fonds en euros
Crédit: iStock.

La collecte nette est positive en novembre, affichant 1,4 milliard d’euros, selon France Assureurs. L’ensemble des cotisations, c’est-à-dire les sommes versées sur les contrats, a totalisé 12,4 milliards d’euros, soit un niveau jamais observé pour un mois de novembre, selon France Assureurs. Les prestations (qui comprennent les rachats et les versements en cas de décès), elles, se sont élevées à 10,9 milliards. C’est 900 millions de plus qu’en novembre 2021. Depuis l’été, marqué notamment par le doublement du taux du Livret A à 2%, l’assurance vie alterne les mois de collecte nette négative, comme en août ou octobre, ou faiblement positive. Depuis le début de l’année, l’assurance vie a engrangé 13,7 milliards d’euros, soit 6,2 milliards de moins qu’en 2021, sur la même période.

Les fonds euros toujours à la peine

Les fonds euros, dont le capital est garanti, continuent cependant de souffrir de la désaffection des épargnants, avec des sorties qui ont excédé les sorties en novembre, à hauteur de 300 millions d’euros. Entre janvier et novembre 2022, les fonds euros ont subi une véritable hémorragie avec une décollecte de plus de 17 milliards d’euros, trois fois plus que l’an dernier à la même période.

Les unités de compte (UC), potentiellement plus rémunératrices, mais également plus risquées, ont en revanche enregistré une collecte nette d’environ 30 milliards d’euros depuis janvier, un record.

« Les rendements des fonds euros, nets d’impôt, sont proches du niveau du taux du Livret A (1,37 % sur l’année 2022). En prenant en compte l’inflation, le rendement réel des fonds euros est en territoire négatif (plus de 3 points en moyenne), analyse le Cercle de l’Epargne. Cette situation sans précédent dans l’assurance vie explique tout à la fois le recul de la collecte par rapport aux années d’avant Covid et la montée en puissance des unités de compte, montée en puissance incitée, par ailleurs, par les assureurs« .

A fin novembre, l’encours total de l’assurance vie s’établissait à 1.856 milliards d’euros, contre 1.876 milliards à fin décembre 2021.