Se connecter S’abonner

L’assurance vie a fait le plein en février

La collecte nette en assurance vie se situe à 1,6 milliard d’euros en février 2021, contre 1,3 milliard un an auparavant, selon la Fédération française de l’assurance.

En dépit d’un « environnement économique et financier incertain », la collecte nette en assurance vie au mois de février affiche 1,6 milliard d’euros, annonce mercredi 31 mars la Fédération française de l’assurance (FFA). Soit 300 millions de plus qu’en février 2020. Les cotisations de février 2021 affichent une hausse de 8% par rapport au même mois de l’année précédente. Celles-ci s’élèvent à 12,1 milliards d’euros, contre 11,1 milliards d’euros en février 2020. Le montant des prestations versées (10,5 milliards d’euros) est quant à lui supérieur à celui du mois de février de l’année précédente (9,8 milliards d’euros).

38%, la part des unités de compte

La part des unités de compte (UC) dans les cotisations a progressé à 38 % sur le mois de février. Soit en moyenne 36 % depuis le début de l’année, comparé à 34 % sur l’année 2020. Une tendance qui « confirme l’évolution du mix euros-UC observée sur l’ensemble de l’année 2020, encore plus favorable au financement de l’économie productive », souligne la FFA. La collecte nette en UC sur le mois de février se situe à 2,8 milliards d’euros, soit 5,6 milliards d’euros depuis le début de l’année. Fin février 2021, les encours des contrats d’assurance vie flirtent avec les 1.800 milliards d’euros (1.795 milliards d’euros), en progression de 1,4% sur un an.

« La dynamique observée en assurance vie depuis maintenant plusieurs mois, notamment en ce qui concerne la collecte en unités de compte, est un signal important dans un contexte de relance économique, explique Franck Le Vallois, directeur général de la FFA. L’assurance vie irrigue l’économie de notre pays, avec près de 1.300 milliards d’euros. Elle est de fait indispensable à l’investissement dans nos entreprises et au financement de l’économie productive de notre pays ».

Le PER reste sur sa lancée

Du côté des Plans d’épargne retraite (PER) commercialisés par les sociétés d’assurance, la dynamique est maintenue. Le secteur enregistre en effet quelque 68 000 assurés supplémentaires (dont 17.000 issus de contrats transférés) et 879 millions d’euros versés (dont 557 millions d’euros issus de transferts). La production nouvelle affiche une croissance dynamique par rapport à février 2020 : +51 % à 51.000 pour les nouveaux plans de retraite souscrits et +125 % à 322 millions d’euros pour les cotisations.

Déterminés à montrer le rôle positif de l’assurance dans l’économie réelle, les assureurs disent enfin être « particulièrement engagés dans la relance ». Et ce, à travers la mise en place du programme Relance Durable France de 2,3 milliards d’euros. Ils se mobilisent par ailleurs sur des fonds labellisés « Relance » à hauteur de 3,8 milliards d’euros. Au 31 décembre 2020, 33 assureurs vie commercialisaient ces fonds.