Se connecter S’abonner

Les avantages des ETF en assurance vie

La gestion passive se développe au sein de l’assurance vie, couteau-suisse de la gestion de patrimoine. État des lieux d’un mariage de raison.

Un ETF – ou tracker – est un fonds qui vise à reproduire fidèlement l’évolution d’un indice boursier, encore appelé sous-jacent. Il existe toutes sortes d’ETF qui suivent des indices boursiers comme le CAC 40, le Nasdaq ou encore des ETF qui suivent des secteurs bien précis comme les banques, les PME ou même des matières premières comme le pétrole ou l’or.

Globalement, l’ETF est un outil idéal pour diversifier ses avoirs sans être un exégète de la finance. Pourquoi ? Ces fonds indiciels se basent sur un indice boursier qui réplique la moyenne des performances d’un panier d’actions. Il existe une multitude d’ETF sur tous les indices. En achetant un produit ETF, vous investissez en une seule fois sur un panel d’actions qui reflète fidèlement l’indice choisi par avance. Contrairement à la gestion active, le gérant n’a pas à apporter sa plus-value en arbitrant au fil de l’eau le produit ETF. C’est pourquoi on appelle cela la gestion passive.

​​Pourquoi investir des ETF dans votre contrat d’assurance-vie ?

C’est bien connu, l’assurance-vie est perçue comme un « couteau suisse » patrimonial pour les investisseurs. Outil de transmission, de défiscalisation, le placement est aussi de nature à allier sécurité et rendement, même si ces dernières années les fonds euros sont à proscrire. Grâce aux contrats multisupports, vous bénéficiez à la fois de la fiscalité avantageuse du contrat, tout en ayant accès à des fonds garantis aux côtés d’unités de comptes plus ou moins risquées. Faire le choix d’un tracker permet de profiter des opportunités des marchés financiers dans un contexte de taux bas. Sur le long terme, opter pour un ETF est le bon moyen d’obtenir des performances beaucoup plus importantes. 

Choisir le bon ETF

Il s’agit de choisir un indice sous-jacent : plus cet indice est large, plus votre investissement est diversifié avec un risque davantage mutualisé. A contrario, si vous choisissez un sous-jacent réduit, vos perspectives de gain seront plus grandes mais avec un risque proportionnel. Pour débuter dans de type d’allocations d’actifs, mieux vaut privilégier un indice diversifié, comme le Stoxx 600 ou le MSCI World, pour son exposition large sur tous les secteurs européens.

Enfin, si vous êtes un investisseur chevronné, vous pouvez miser sur des indices qui répliquent des zones géographiques ou sectorielles plus étroites en fonction de vos convictions.

Comment bien choisir son contrat d’assurance-vie pour investir en ETF ?

Les fintechs et assureurs en ligne s’y sont mis : Yomoni, Linxea, Nalo, Placement-Direct ou Boursorama déploient leurs offres en ETF. Certaines compagnies d’assurance ne proposent que quelques ETF quand d’autres ne proposent que les produits d’une seule société de gestion. Mais vous pouvez avoir accès à de nombreux trackers comme ceux indexés sur le MSCI World, les matières premières, le Standard and Poors, l’Asie, etc…la liste n’étant pas exhaustive.

Depuis peu, il existe aussi des mandats de gestion intégrés en assurance vie qui proposent une gestion intégrale en ETF. Quoiqu’il en soit, ​n’hésitez pas à vous reporter au document d’information clé pour l’investisseur (DICI) du fonds, ainsi qu’au prospectus de l’ETF.

Quels sont les risques des ETF dans un contrat d’assurance vie ?

Le capital investi dans une ETF évolue comme son indice de référence, qui peut varier à la hausse comme à la baisse au fil du temps. Il y a donc un risque de perte en capital. Il faut toujours vérifier la « tracking difference » (écart de suivi entre l’ETF et son indice de référence) avant de souscrire au tracker.

En outre, si vous investissez dans un ETF qui réplique un indice de référence peu connu, le marché sera peu profond (avec peu d’acheteurs et de vendeurs) et donc peu liquide. Mieux vaut donc opter pour les marchés profonds et bien connus des marchés et des investisseurs. In fine, il faut bien choisir son contrat d’assurance-vie pour avoir un bon choix de trackers, avec des frais faibles. Un des intérêts de l’ETF est de ne pas s’allouer les services d’un gérant et donc de rester un produit peu coûteux.