Se connecter S’abonner

Assurance vie : les épargnants (un peu) moins attachés à la garantie du capital dans les contrats en ligne

Garantie du capital ou montant des frais ? Les détenteurs de contrats d’assurance vie disposant de plus de 30 000 euros d’encours n’ont pas les mêmes attentes en ligne ou sur papier, d’après une étude Placement-direct.fr.

primes d'assurance
Crédit : iStock.

Des épargnants qui n’ont pas les mêmes critères sur Internet ou via une souscription papier. Si la garantie du capital de départ est la notion à laquelle les détenteurs d’une assurance vie sont le plus sensibles pour choisir un contrat (60%), cela ne vaut que pour la souscription sur format papier, selon une étude de Placement-direct.fr réalisée par l’Ifop. Celle-ci ne ressort en effet qu’en troisième position (46%) parmi les titulaires d’un contrat d’assurance vie en ligne, derrière le critère des frais sur les versements (55%), puis des frais annuels de gestion (54%), d’après l’étude. Et si 24% de l’ensemble des titulaires d’un contrat estiment bien connaître le niveau de frais de leur contrat, ils sont 41% à le dire côté titulaires d’un contrat en ligne.

Davantage d’arbitrages dans les contrats en ligne

Les détenteurs d’un contrat d’assurance vie en ligne se montrent par ailleurs plus actifs. « Ils sont ainsi 45% à avoir réalisé une opération d’arbitrage au cours des douze derniers mois et 34% à l’envisager au cours des douze prochains. Ces chiffres ne sont respectivement que de 32% et 24% pour l’ensemble des épargnants interrogés« , souligne Placement-direct.fr. Autre point intéressant : les détenteurs d’un contrat d’assurance vie en ligne sont près de la moitié (45%) à estimer que leur épargne leur rapporte plus que le niveau de l’inflation. Cette proportion tombe à moins d’un tiers (32%) pour l’ensemble des titulaires d’un contrat.

Sans surprise, dans le contexte inflationniste actuel, 56% des détenteurs d’une assurance vie en ligne ont modifié la manière de gérer leur contrat – en s’investissant plus ou en recherchant davantage de conseils. Un taux qui n’est « que » de 40% pour l’ensemble des épargnants interrogés. Enfin, le courtier en assurance vie note que parmi les épargnants qui montrent de l’intérêt pour l’assurance vie en ligne (mais qui n’en sont pas forcément titulaires), outre le niveau des frais qui est un motif largement plébiscité par 57% d’entre eux, la souplesse offerte par ce type de solution, qui permet de gérer à toute heure son contrat, est un critère prédominant (52%).