Se connecter S’abonner

L’assurance vie tirée vers le haut par les unités de compte

Quelque 23,6 milliards d’euros ont été collectés depuis janvier dernier en unités de comptes. Un niveau record sur les cinq premiers mois de l’année, selon la Fédération française de l’assurance (FFA).

épargne

L’assurance vie confirme son redressement. En mai, la collecte nette a affiché 1,2 milliard d’euros, soit le sixième mois consécutif de croissance, même si le niveau toutefois inférieure à celui d’avant-crise. La collecte nette cumulée entre janvier et mai 2021 s’élève ainsi à 7,6 milliards d’euros. 

Le mois de mai 2021 est marqué par un doublement du montant des cotisations par rapport au même mois de 2020 : 11,4 milliards d’euros en mai 2021 contre 5,7 milliards d’euros en mai 2020. « Cette forte progression s’explique notamment par le ralentissement de l’activité des réseaux de distribution au printemps dernier en raison du confinement. Elle permet de retrouver le niveau de cotisations de mai 2019 (11,6 milliards d’euros)« , explique la FFA.  

Niveau inédit de collecte en UC

Les unités de compte (UC) ont également fait le plein. Elles enregistrent une collecte nette de 2,8 milliards d’euros en mai, tandis que sur les cinq premiers mois de l’année, les cotisations en UC s’élèvent à 23,6 milliards d’euros, « un niveau record » selon le groupement d’assureurs. « la bonne tenue des marchés actions a par ailleurs conduit les détenteurs d’assurance vie à renforcer leur poche unités de comptes« , commente le Cercle de l’Épargne.

En collecte nette cumulée, les UC affichent +13,7 milliards d’euros, un niveau là encore « inobservé depuis quinze ans« . Désormais, la part des cotisations en UC dans le total des cotisations continue à croître : elle atteint 40 % en mai 2021 (37 % en moyenne depuis le début de l’année après 34 % en 2020).

Fin mai 2021, l’encours des contrats d’assurance vie s’établit à 1 827 milliards d’euros, en progression de +4,6 % sur un an.