Se connecter S’abonner

Le fonds Croissance : l’assurance vie œuvre pour l’économie réelle

Le temps de l’assurance vie constituée de fonds euros ou dits dormants, car placés essentiellement sur des obligations d’état peu dynamiques, est révolu. Désormais, le placement préféré des Français, marché qui pèse près de 1.900 milliards d’euros, peut participer pleinement au financement de l’économie réelle.

L’assurance vie se structure aujourd’hui autour de trois piliers : les fonds euros, les supports en unités de compte et les fonds euro-croissance. Ces derniers, lancés en 2014, se veulent un compromis entre performances et sécurité, entre les fonds euros et les unités de comptes. Quand les premiers garantissent le capital investi mais délivrent des rendements faméliques, les fonds Croissance nouvelle génération, comme le fonds Croissance Durable, géré par Generali et présent dans le contrat Altaprofits Vie*, ont présenté en 2021 des performances nettes de frais de gestion en moyenne supérieures à 3 %.

Un cadre protecteur et au service de l’économie réelle

L’investisseur peut ainsi mettre son épargne au service de l’économie réelle sans quitter le cadre protecteur de l’assurance-vie, comme le permet la Loi Pacte de 2019. Son contrat lui permet d’accompagner la marche des entreprises vers un modèle de développement plus durable et plus responsable. En effet, le fonds Croissance d’Altaprofits Vie flèche les versements effectués vers des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises de taille intermédiaire (ETI). Votre assurance vie participe ainsi au soutien d’activités et d’emplois ancrés dans nos territoires. Tout en contribuant à la reconquête de notre souveraineté industrielle, technologique, alimentaire et sanitaire, par la relocalisation de productions délocalisées au bout du monde. Qui plus est, ce soutien direct à l’économie réelle vous donne accès à des rendements potentiellement plus élevés que ceux dégagés avec des fonds euros classiques. Sans pour autant sacrifier la sécurité de son capital puisque le contrat Altaprofits Vie garantit 80 % du capital à l’échéance.

Des produits diversifiés pour dynamiser le contrat

Sur un horizon de placement fixé à huit ans, et offrant un choix de douze profils d’investisseurs, ce support représente une alternative peu risquée aux fonds euros (avec une échelle de risque SRRI de 2/7). Il est constitué de deux poches. La première, dite sécurisée, loge des obligations publiques et privées, et des produits de taux, afin d’honorer à hauteur de 80% la garantie à terme de l’épargne investie. Quant à la seconde poche, dynamique, celle-ci alimente la croissance du capital dans le respect des engagements pris par le gestionnaire, Generali. Elle est ainsi constituée de titres, d’organismes de placements collectifs (OPC) d’immobilier (SCPI, SCI, OPCI) et de fonds indiciels (ETF) investis en actions d’entreprises, françaises et internationales, grandes et petites, engagées dans une démarche développement durable, responsable et socialement inclusif.

Ce qu’il faut savoir avant d’investir :

L’investissement net de frais sur le fonds croissance Générations Croiss@nce durable supporte un risque de perte en capital partiel à l’échéance. En cas de désinvestissement avant l’échéance, le risque de perte en capital peut être total ou partiel, les montants investis sur le fonds croissance Générations Croiss@nce durable étant sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant de l’évolution des marchés financiers 

L’investissement sur les supports en unités de compte supporte un risque de perte en capital puisque leur valeur est sujette à fluctuation à la hausse comme à la baisse dépendant notamment de l’évolution des marchés financiers. L’assureur s’engage sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur qu’il ne garantit pas.

*Altaprofits Vie est un contrat d’assurance sur la vie individuel libellé en euros et/ou en unités de compte assuré par Generali Vie. Il est distribué par Altaprofits, Conseil en Gestion de Patrimoine sur internet depuis 1999.

Document publicitaire dépourvu de valeur contractuelle.