Se connecter S’abonner

Livret A : une collecte élevée en juin, mais la moins importante depuis le début de la crise

La collecte en juin sur le livret A est la moins importante enregistrée depuis l'éclatement de la crise sanitaire du coronavirus mais reste à un niveau record de 2,96 milliards d'euros, selon les chiffres publiés ce mardi par la Caisse des dépôts.

Encore un record en juin. Au total, la collecte nette réalisée par le livret A et le LDDS réunis s’est ainsi élevée en juin à 3,69 milliards d’euros pour l’ensemble des réseaux.
L’encours total sur les deux produits a atteint 437,1 milliards d’euros à fin juin 2020. L’an dernier à la même période, la collecte du livret A s’élevait à 510 millions d’euros.

Si ce placement vedette fait encore largement le plein au mois de juin avec des dépôts d’épargnants largement supérieurs aux retraits, ceux-ci ont décéléré par rapport aux deux mois précédents : en mai, ils dépassaient les 5 milliards et atteignaient en avril 7,39 milliards d’euros.

Une collecte record depuis le covid-19

Sur les six premiers mois de l’année, la collecte cumulée sur ce produit d’épargne, l’un des plus populaires en France, s’élève à 20,41 milliards d’euros contre 11,57 milliards d’euros un an plus tôt. En dépit d’un niveau de rémunération au plus bas à 0,5%, le Livret A, qui sert notamment à financer le logement social en France, est devenu un placement refuge pour les épargnants depuis le début de la crise déclenchée par la Covid-19.

De son côté, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), qui finance notamment l’économie sociale et solidaire et les économies d’énergie dans les logements, a enregistré en juin une collecte de 730 millions d’euros.