Se connecter S’abonner

Livret d’épargne populaire : pensez à envoyer vos justificatifs de revenus avant le 30 septembre

Les détenteurs d’un livret d’épargne populaire (LEP) ont jusqu’au 30 septembre pour faire parvenir à leur banque leurs justificatifs de revenus.

Pour continuer à profiter du taux de 1% – net d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux – de votre livret d’épargne populaire (LEP), vous devez justifier du montant de vos revenus au moins une fois tous les deux ans. Habituellement, vous avez jusqu’au 31 mars pour faire parvenir vos justificatifs à votre banque. Cette année, en raison de la crise sanitaire du coronavirus, cette date a été repoussée au 30 septembre, rappelle le site service-public.fr. Le LEP est, en effet, réservé aux personnes ayant des revenus modestes.

Ainsi, pour ouvrir un LEP en 2020, le revenu fiscal de l’année 2018 de votre foyer ne doit pas dépasser les seuils suivants : 19 977 euros pour les foyers avec une part fiscale ; 30 645 euros pour ceux avec deux parts ; 41 313 euros pour les foyers comptant trois parts ; 46 647 euros quand les parts sont au nombre de 3,5 ; 51 981 euros lorsqu’il y a quatre parts. Vous devrez également transmettre votre avis d’imposition.

Vers un accès simplifié

En janvier dernier, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie indiquait que « 40% des Français y sont éligibles et il n’y a aujourd’hui que sept millions de livrets d’épargne populaire qui sont ouverts ». A ce moment là, il disait vouloir simplifier l’accès au LEP. Selon lui, les démarches découragent les épargnants, aussi envisageait-il alors de supprimer la nécessité de justifier de ses revenus.

A LIRE >>> Livret A : une collecte élevée en juin, mais la moins importante depuis le début de la crise

Plafonné à 7 700 euros, exception faite des intérêts, le livret reste ouvert aussi longtemps que vous respectez les conditions pour en bénéficier. Son taux étant indexé sur celui du Livret A (0,5%), ils augmentent ou diminuent en même temps et du même nombre de points.