Se connecter S’abonner

Les Français sont plus autonomes pour le placement de leur épargne

Les épargnants sont de plus en plus nombreux à vouloir gérer leur patrimoine eux-mêmes selon une étude : 74% des personnes interrogées déclarent décider seules vers quel produit se tourner.

Fintech finance épargne budget Wesave Bankin

Les Français seraient de plus en plus nombreux à vouloir gérer leur épargne tous seuls. C’est en tout cas ce que révèle un sondage réalisé par l’entreprise Kantar pour Placement-direct.fr. Selon l’enquête, 74% des personnes interrogées déclarent décider seules leurs choix d’épargne, soit une hausse de quatre points par rapport au premier observatoire réalisé en 2019. De plus, 44% d’entre eux disent le faire de façon autonome ou en sollicitant l’aide d’un proche, alors qu’ils n’étaient que 26% en 2019. Cette étude révèle également que 30% ont décidé de choisir eux-mêmes leurs produits de placements après avoir parlé à leur conseiller. Dans les détails, ceux qui détiennent une assurance vie en ligne sont 64% à être autonomes, alors qu’ils étaient 42% seulement il y a un an. Pour Placement-direct.fr, le confinement lié à la pandémie de coronavirus a changé la manière dont les Français gèrent leur patrimoine.

La confiance envers les acteurs en ligne s’est aussi améliorée selon ce sondage, commandé par le courtier en assurance vie. Plus d’un tiers, soit 34%, considèrent que les structures présentes sur le web donnent de bons conseils concernant le choix d’assurance vie. Ils n’étaient que 23% l’année précédente. Les épargnants prennent aussi plus d’informations de la part de leur entourage pour sélectionner une offre : 15% d’entre eux déclarent solliciter leurs proches, contre 7% en 2019. Concernant les détenteurs de contrats d’assurance vie souscrits en ligne, 62% font logiquement confiance aux acteurs présents sur le web, contre 47% d’entre eux dans le précédent sondage.

A LIRE >>> Selon l’Insee, les plus riches épargnent et les plus modestes dépensent de manière contrainte

Le montant moyen épargné a tendance à baisser

Par ailleurs, si les Français ont plus épargné pendant le confinement, les montants moyens mis de côté sont moins importants depuis l’an dernier. Un sondage Ifop pour Altaprofits a révélé en août que le montant moyen épargné a tendance à baisser : 39 870 euros contre 44 217 euros en 2019. Un Français sur deux déclarait épargner par précaution et 70% pour faire face aux imprévus.