Se connecter S’abonner

Finance verte : Valorem lance son portail de financements participatifs

Le marché des placements verts est en pleine expansion, de 30% chaque année environ dans le domaine de l’énergie. Un opérateur, Valorem, lance son portail dédié aux financements participatifs.

finance responsable
Crédit: iStock.

Les investisseurs intéressés par la finance verte bénéficient de plus en plus d’offres ces dernières années. Ainsi, le marché du financement participatif dans le domaine de l’énergie est en pleine expansion, d’environ 30% chaque année, pour atteindre plusieurs centaines de millions d’euros, selon Le Parisien. Il s’agit de financer la réalisation de champs d’éoliennes, ou encore de panneaux photovoltaïques et de centrales solaires. Valorem, opérateur en énergie verte, lance un portail dédié aux particuliers qui souhaitent se lancer dans l’aventure, et les résultats sont déjà encourageants. « En à peine une semaine, nous avons déjà récolté 150.000 euros de la part de 227 personnes pour financer six projets », se félicite Claudio Rumolino, responsable des investissements participatifs de l’entreprise. Selon lui, ces fonds vont finaliser un chantier. « 80% sont financés par une dette bancaire, une partie par nos fonds propres et le reste par les ménages », précise-t-il au quotidien.

Ce modèle de financement « se développe à vitesse grand V », affirme Claudio Rumolino. Valorem a financé 39 projets grâce au financement participatif. Les particuliers les financent soit sous la forme d’un prêt, soit en achetant des parts dans l’entreprise. Ces deux solutions sont gagnantes. Tout d’abord, le taux d’intérêt est fixé à 5%, soit bien au-dessus des taux de rendements des livrets d’épargne tels que le livret A, à 0,5%. De plus, ce taux varie en fonction du lieu d’habitation de l’investisseur, et peut monter jusqu’à 6% s’il habite à proximité du projet. En fonction du montant de l’enveloppe totale financée, la maturité du prêt peut aller de deux à cinq ans, pour entre 50.000 euros et un million d’euros prêtés. Le ménage qui a prêté récupère une partie de sa mise tous les trois mois, avec intérêts, pour des prêts moyens se situant entre 1.500 et 2.500 euros selon Valorem au Parisien.

Bénéfices connus à l’avance

Concernant les actionnaires des projets, leurs bénéfices sont connus à l’avance. En effet, ils signent une promesse d’achat à une échéance de quatre ans, et la plus-value est fixée à 5% par an. « Nous sommes aussi capables de proposer un partenariat avec des distributeurs d’énergie, pour permettre aux foyers d’acheter l’énergie du parc directement », détaille au quotidien Claudio Rumolino.