Se connecter S’abonner

Les ventes de pièces en or ont doublé début 2021 !

Les Français achètent de plus en plus de monnaies de collection en métaux précieux, selon la Monnaie de Paris, qui parle de « nouvelle ruée vers l’or ».

Or
Crédit: iStock.

Les espèces sont de moins en moins utilisées en France comme moyen de paiement avec la crise sanitaire. En revanche, les pièces en or ont le vent en poupe ! En effet, elles sont très convoitées depuis quelques mois : un lot de 1.000 pièces à 2.500 euros est parti en quelques jours seulement en décembre, relève Le Figaro jeudi 25 mars, à la Monnaie de Paris. Ce qui fait dire à son PDG, Marc Schwartz, que « nous assistons à une nouvelle ruée vers l’or, ce qui ne s’était plus vu depuis la crise financière de 2008 », précise-t-il au quotidien. Les ventes de monnaies de collection en or ont doublé en ce début d’année par rapport à l’an dernier. Déjà, en 2020, les ventes avaient augmenté de 15%.

Cependant, la Monnaie de Paris peine à répondre à la demande. « Les tirages étant limités, nous avons parfois du mal à servir tous les clients », confie Marc Schwartz à nos confrères. « En cette période incertaine, les Français épargnent davantage », indique le PDG de la plus vieille institution de France. Ainsi, l’or apparaît comme une valeur refuge. La Monnaie de Paris va émettre une nouvelle pièce en or de 1.000 euros, collection Laurier, dans les prochaines semaines. Ensuite, une autre pièce de 500 euros sera éditée.

Résultats positifs en 2020

La Monnaie de Paris a bénéficié de cet engouement pour les monnaies de collection en métaux précieux : elle a enregistré des résultats positifs en 2020, de 800.000 euros, précise encore Le Figaro. Les ventes ont « conforté le redressement économique » de l’institution, détaille son PDG. Depuis son arrivée en 2018, Marc Schwartz a simplifié l’organisation de la Monnaie de Paris et réduit les effectifs de 10%.