Se connecter S’abonner

Forex / Crypto-actifs : nouvelle mise à jour de la liste noire de l’AMF et de l’ACPR

Plusieurs acteurs sont identifiés par les autorités de contrôle comme vendant des investissements sur le Forex et sur des produits dérivés sur crypto-actifs, sans autorisation.

forex
Crédit : iStock.

Protéger les épargnants contre les escroqueries. C’est l’objectif de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) en veillant à informer le public sur les acteurs considérés comme des escrocs potentiels. Ainsi, la liste noire des gendarmes de la banque et de l’assurance est régulièrement mise à jour. Des sites ont été récemment identifiés comme proposant des investissements sur le Forex (marché des changes non régulé) et sur des produits dérivés constitués de crypto-actifs sans y être autorisés.

Concernant le Forex, la nouvelle liste publiée le 31 mars est la suivante : cmxmarket.com, commercewealth.com, www.dalsari.com, daxkapital.com, www.eu-markets.co, www.finexro.com, ginebrafx.com, fr.grandcapital.net, www.gravity-market.com, www.groupfletcher.com, www.infinitrade4.com, www.nsxcapital.com, www.private-union.com, www.tritoncapitalmarkets.com, www.tritonmarkets.com, et enfin www.waltergestion.com.

Concernant les produits dérivés sur crypto-actifs, la liste noire est enrichie des sites internet suivants : www.aurusinvest.com, www.bitcoin-formation.club, fr.bitcoin-now.tiptopko48.com, www.finetero.com, landing.marketstm.com/fr/mtm7_btc_safe_b2go_fr, et enfin landing.marketstm.com/fr/mtm7_the_bitcoin_revolution_fr.

De nouveaux acteurs apparaissent régulièrement

Le site internet Assurance Banque Épargne Info Service – ABE IS liste l’ensemble des sites non autorisés qui proposent des produits dans ces deux catégories. « Attention, ces listes sont mises à jour régulièrement mais n’ont pas vocation à être complètes car de nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement », précisent l’AMF et l’ACPR. Les prestataires de services d’investissements habilités ou encore les intermédiaires sont listés sur les sites www.regafi.fr et www.orias.fr/search.