Se connecter S’abonner

L’ACPR et l’AMF mettent en garde le public sur les dérivés de crypto-actifs

Les deux régulateurs ont mis à jour leur liste noire des sites proposant des produits dérivés sur crypto-actifs sans y être autorisés, vendredi 1er octobre.

cryptomonnaies
Crédit: iStock.

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et l’Autorité des marchés financiers (AMF) ont pour objectif de protéger les épargnants. Pour cela, elles ont mis à jour leurs listes noires de sites identifiés comme proposant des produits dérivés dont le sous-jacent est constitué de crypto-actifs, sans y être autorisés, vendredi 1er octobre.

Dans cette liste on retrouve : www.bitcointrader.site/fr ; daily-investment-deals-now.com/bitcoin-trader ; intertradesfx.com ; fr.kiplar.com.

Les régulateurs appellent à la vigilance

Les deux régulateurs ont aussi ajouté à cette liste noire les sites identifiés comme proposant des investissements sur le marché des changes non régulé (Forex). On y retrouve les acteurs suivants : www.alpsmarkets.com/fr ; www.finantiko.net/fr ; www.fxctinvestments.com/fr ; www.fxpoint.co ; www.glluckfx.cc , www.pegasus-invest.com ; www.platinumhitech.com ; www.radixinvest.com ; www.rodrigmarkets.com ; fr.samtradefx.com ; www.tcapitaltrading.com ; www.topcapitalinvest.com.

Dans son communiqué, l’ACPR et l’AMF précisent que les listes de l’ensemble des sites non autorisés à proposer des investissements sur le Forex ou sur les produits dérivés sur crypto-actifs sont disponibles sur le site internet Assurance Banque Épargne Info Service ainsi que le site internet de l’AMF. Les régulateurs mettent cependant en garde si « ces listes sont mises à jour régulièrement », elles n’ont pas vocation « à être complètes, car de nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement ».