Se connecter S’abonner

Cryptomonnaies : adoptez le klapcoin pour financer des films ou des séries

La Diversité du cinéma français (DCF) va émettre des jetons d’une nouvelle cryptomonnaie appelée klapcoin, afin de soutenir le financement de quinze à vingt films ou séries.

klapcoin
Crédit : iStock.

Le klapcoin s’apprête à faire son entrée sur la scène des cryptomonnaies. Parrainée par Claude Lelouch, la société de production La Diversité du cinéma français (DCF) va émettre des jetons d’une nouvelle monnaie digitale destinée à financer des œuvres audiovisuelles et à permettre au plus grand nombre d’investir dans le septième art. Comme le précisent Les Echos, l’objectif visé est l’émission de deux à huit millions d’euros de klapcoins en un à trois mois, afin de soutenir quinze à vingt films ou séries dès février 2022.

S’il faudra patienter jusqu’à la mi-décembre avant de connaître les conditions générales concernant l’émission de jetons, l’équipe aux commandes du projet en a présenté les grandes lignes mardi. « Les investisseurs potentiels pourront contribuer, en phase de développement des films, et le retour sur investissement est corrélé à la réussite du projet », a précisé Joël Girod, qui codirige La DCF avec Sarah Lelouch et Fabien Berger. Les détenteurs de klapcoins bénéficieront peut-être également de l’appréciation de la devise.

Un comité rémunéré en klapcoins

Quant aux projets de films ou séries soutenus, ils seront sélectionnés et validés par un comité de dix personnes composé de comédiens, agents artistiques et réalisateurs. Tous seront payés en klapcoins, pour leur travail, précise le quotidien. « On va essayer de cibler des films grand public et on est fiers de ça, que ce soit des comédies, que ce soit des thrillers ou des comédies dramatiques », ajoute Sarah Lelouch.

Pour lancer la nouvelle monnaie digitale, La DCF va travailler avec Exaion, la filiale d’EDF spécialisée dans les services numériques. Celle-ci, au travers d’un partenariat avec la Société générale, a déjà participé à l’émission de produits financiers numériques. Si le seuil minimal de levée de fonds est atteint à l’occasion de l’« Initial Coin Offering », quelque 88,5 % des sommes recueillies seront transformées en klapcoins. Une cryptomonnaie présentée comme peu volatile. La part restante servira à lancer des « Lux », des jetons qui assureront la gouvernance de la devise. Histoire de joindre l’utile à l’agréable, les investisseurs bénéficieront également d’avantages ou de privilèges, comme des places de cinéma à prix réduit, des rencontres avec les équipes des projets aidés.