Se connecter S’abonner

Escroqueries : 1.202 sites internet frauduleux de crédits recensés par l’ACPR en 2021

178 sites ont été inscrits au cours du dernier semestre 2021 sur la liste noire de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

assurance vie

En 2021, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a procédé à 1.202 inscriptions, dont 178 au cours du dernier trimestre, sur sa liste noire des sites ou entités proposant, en France, des crédits, des livrets d’épargne, des services de paiement ou des contrats d’assurance sans y être autorisés. Comme le souligne l’organisme dans un communiqué, mercredi 19 janvier, la quasi-totalité des offres frauduleuses identifiées concernent de faux crédits ou livrets d’épargne. 

En outre, plus de 50% de ces offres usurpent l’identité d’un établissement ou d’un intermédiaire financier dûment autorisé à commercialiser de tels produits, en France ou dans un autre pays de l’Espace économique européen. L’ACPR met cependant en garde ses consommateurs : sa liste « crédits, livrets d’épargne, services de paiement et assurances  ne peut être exhaustive dans la mesure, notamment, où de nouveaux sites non autorisés apparaissent régulièrement sur Internet ». « Si le nom d’un site ou d’une entité n’y figure pas, cela ne signifie pas, pour autant, qu’il est autorisé à proposer des produits bancaires ou des assurances en France », précise l’ACPR. 

Un appel à la vigilance

Afin de se protéger des offres frauduleuses, l’autorité appelle à vérifier systématiquement que son interlocuteur est autorisé à proposer des produits bancaires ou des assurances en consultant les différents registres : le registre des agents financiers – REGAFI, le registre des organismes d’assurance – REFASSU et le site de l’ORIAS, organisme chargé de tenir le registre des intermédiaires en assurance, en banque ou en financement participatif. 

L’organisme alerte sur la recrudescence des usurpations d’identité. « Si la société ou la personne qui vous sollicite n’est mentionnée sur aucun de ces registres, ne répondez pas à sa proposition », prévient l’ACPR qui conseille de consulter également les listes noires mais aussi les rubriques et vidéos « Se protéger contre les arnaques » publiés sur le site internet Assurance banque épargne info service.