Se connecter S’abonner

Épargne solidaire : un nouveau record pour l’année 2021

Avec près de 25 milliards d’euros d’encours pour l’année 2021, l’épargne solidaire continuent de séduire les Français désireux de faire preuve de solidarité.

Epargne solidaire
iStock

Même si elle ne représente qu’une part infime du patrimoine financier des ménages français, l’épargne solidaire ne s’est jamais aussi mieux portée et atteint un nouveau record pour l’année 2021.

Selon la 20e édition du baromètre de la finance solidaire FAIR-La Croix rapporté par Le Monde, les placements solidaires ont atteint le montant total de 24,5 milliards d’euros placés au 31 décembre, soit une augmentation de 26,6%. Si les sommes n’ont jamais été aussi élevées, c’est également un record pour une hausse en valeur absolue, soit +5,1 milliards d’euros. En vingt ans, l’encours a été multiplié par 47 selon le communiqué de l’association FAIR.

L’épargne salariale toujours majoritaire de la finance solidaire

Pour l’association FAIR, chargée du label Finansol, l’épargne solidaire a permis de dégager 699 millions d’euros qui serviront à financer plus de 1 350 projets sociaux ou environnementaux, tout en versant près de 4,3 millions d’euros de dons à 125 associations.

De plus en plus prisés des ménages français désireux d’épargner de manière solidaire, ces placements fonctionnent selon deux logiques qui peuvent être complémentaires ou non. Les ménages peuvent ainsi verser comme un don, une partie ou l’intégralité des intérêts de leurs livrets bancaires, mais aussi laisser les établissements financiers financer des structures agissant pour le social ou l’environnement via l’argent placé.

Si l’épargne salariale représente toujours la part majoritaire de la finance solidaire (57,5% en 2021), l’épargne bancaire continue sa progression pour atteindre 39% (contre 31% en 2018), loin devant l’épargne collectée par les entreprises solidaires, notamment via la vente d’actions non cotées, qui enregistre une progression de 15%.

De plus en plus de nouvelles souscriptions pour des produits d’épargne solidaire

Cette année record pour 2021 peut s’expliquer par plusieurs facteurs comme l’augmentation des produits du label Finansol (passant de 166 à 178 en un an), mais aussi par l’arrivée de nouveaux produits financiers avec des encours importants. La finance solidaire a également pu bénéficier d’autres leviers comme des marchés boursiers haussiers, mais également par l’impact de mesures comme la loi Pacte pour développer l’épargne salariale, ou encore des obligations de proposer des produits solidaires pour les nouveaux contrats d’assurance-vie.

Enfin, l’engouement des épargnants pour ces produits financiers a augmenté, avec 1,2 million de nouvelles souscriptions en 2021 contre 837.000 en 2020.