Se connecter S’abonner

Fiac 2018: notre sélection d’artistes pour vous mettre en appétit

La cuvée 2018 Fiac est d’une grande qualité. Le choix est vaste. Pour nous, 8 œuvres sortent du lot.

La cuvée 2018 Fiac est d’une grande qualité. Le choix est vaste. Pour nous, 8 œuvres sortent du lot.  

C’est le plus grand raout mondain de l’automne. Le vernissage de la Fiac attire sous la verrière du Grand Palais une foule dense de collectionneurs, riches acheteurs, curieux, excentriques en représentation. A l’extérieur un ballet de limousines dépose les invités les plus privilégiés.

Cette année pourtant, malgré cette agitation orchestrée de façon hollywoodienne, le public se montre plus sage, plus studieux et attentif aux œuvres exposées. Le passage du nouveau ministre de la culture Franck Riester et de sa cour s’est fait dans la plus totale indifférence, certains galeristes américains, peu au fait de la cuisine politique française, se demandant même qui pouvait bien être ce personnage à l’allure un peu « coincée ».

Des œuvres intéressantes dès 10.000 euros

Il est vrai que cette Fiac 2018 est d’une grande qualité et que photographier les  « people » perd tout intérêt. Le choix est tellement vaste qu’il vaut mieux se concentrer sur les artistes. Les prix eux aussi sont très variables. On arrive à trouver des œuvres intéressantes pour moins de 10 000 euros mais si vous voulez vous offrir les grands noms de l’art moderne et contemporain, il faudra vider votre portefeuille. Comptez 16 millions de dollars pour un Picasso magnifique chez Nahmad contemporary et 17,5 millions de dollars pour un grand Basquiat jaune chez Christophe van de Weghe.

Plutôt que d’égrener les noms voici une petite sélection d’artistes pour vous mettre en appétit. N’hésitez-pas à vous rendre à la Fiac 2018 même si le prix d’entrée est franchement prohibitif !

Fiac 2018, Grand Palais Paris, prix d’entrée : 38 euros Vendredi 19 octobre : 12h-20h – Samedi 20 et dimanche 21 octobre de midi à 19h. plus d’information : www.fiac.com

Les 8 œuvres qui ont retenu notre attention

Der Bildhauer -1919  Arthur Segal- Galerie Le Minotaure

 

 

Untitled (X-Ray of Venus with a Mirror, 1555, After Titian) -2017  Robert Longo, Metro Pictures gallery

 

 

Timo (Marbles) -2018 Hans Op de Beeck . Galerie Krinzinger

 

Concetto Spaziale, Attese -1967 – Lucio Fontana. Galerie Ben Brown Fine Arts

 

Nature morte en gris -1955, Nicolas de Staël, Nahmad Contemporary

 

Grafting D -2018 – Ali Cherri. Galerie Imane Farès

 

My mother -2012 – Zhang Xiaogang, Pace Gallery

 

Untitled -2018 Katharina Grosse und VG Bild-Kunst Bonn, 2018. Galerie Gagosian