Se connecter S’abonner

L’art mis en boîtes chez Christie’s Paris

Christie’s Paris expose une magnifique collection de 75 boîtes précieuses dont les plus beaux exemplaires datent des années Art déco.

Nécessaire du soir en or et diamants, à motif de marguerites, Van Cleef & Arpels, vers 1950. Copyright : Christie’s.
Nécessaire du soir en or et diamants, à motif de marguerites, Van Cleef & Arpels, vers 1950. Copyright : Christie’s.

Les amateurs parlent de minaudières, Vanity cases, nécessaires du soir ou d’étuis à cigarettes. Ce sont de précieuses petites boîtes utilisées par les jolies femmes de la Café society pendant l’entre deux-guerres et dans les années 40-50. Ces beaux objets en or, pierres fines ou précieuses sont le reflet des goûts et des styles de ces années proches et lointaines.

Christie’s Paris, pendant la semaine de la Biennale, en expose 75 sous le titre « A Vanity Affair ». Elles ne sont pas à vendre. Elles viennent toutes de la collection d’un couple et témoignent de leur passion pour ces créations d’un monde disparu où l’élégance était érigée en principe de vie.

Vanity case en or et rubis, Boucheron, 1946. Copyright : Christie’s.
Vanity case en or et rubis, Boucheron, 1946. Copyright : Christie’s.

Chaque boîte conserve l’histoire intime de ses différentes et prestigieuses propriétaires : Suzanne Belperron, Anna Gould, Doris Duke, Diane de Castellane, Rachel Mellon.

La première boîte offerte par le collectionneur à son épouse contenait une lettre d’amour. Pour elle, « la collection est alors devenue une évidence. » Et notre couple a continué à les accumuler leur donnant ainsi l’occasion de poursuivre un délicat échange épistolaire. Aujourd’hui, la collection est riche de 160 pièces.

Boîte à cigarettes en argent, émail et coquille d’œuf à motif de voiliers par Jean Trotain, vers 1930. Copyright : Christie’s.
Boîte à cigarettes en argent, émail et coquille d’œuf à motif de voiliers par Jean Trotain, vers 1930. Copyright : Christie’s.

Les années 20-30 livrent les plus beaux exemplaires

Si ces vanity cases et minaudières existent depuis le XVIIIe siècle, les plus beaux exemplaires datent des années 20-30. C’est l’époque de l’Art déco et toutes les grandes maisons de la place Vendôme font alors preuve d’une créativité extraordinaire.

Elles utilisent l’or, la laque, la coquille d’œuf, l’ivoire, le jade, le corail, les rubis, diamants et saphirs. Elles s’inspirent de la Chine, de l’Inde, des beautés de la nature, mélangent motifs floraux et formes géométriques pour créer des pièces uniques d’un raffinement inouï. Certaines d’entre elles cachent même de merveilleuses et ingénieuses mécaniques.

Etui à cigarettes art déco par Black Star and Frost, vers 1927. Copyright : Christie’s.
Etui à cigarettes art déco par Black Star and Frost, vers 1927. Copyright : Christie’s.

Comme le souligne Violaine D’astorg, directrice du département bijoux de Christie’s Paris « les 75 boîtes exposées démontrent « la prouesse du savoir-faire de la joaillerie française. »

Etui à cigarettes en jade, émail et diamants, Cartier, 1929. Copyright : Christie’s.
Etui à cigarettes en jade, émail et diamants, Cartier, 1929. Copyright : Christie’s.

L’exposition qu’il ne faut surtout pas manquer est accompagnée de la publication d’un livre de 336 pages abondamment illustrées. Courrez avenue Matignon. Vos yeux seront émerveillés comme ceux d’un enfant contemplant un éclair au chocolat !

Exposition « A vanity Affair », Christie’s Paris, 9 avenue Matignon, 75008 Paris, du 11 au 16 septembre, 10h-18h