Se connecter S’abonner

Numérique : un lot de neuf cryptopunks « NFT » vendu 13,9 millions d’euros

Un lot de neuf personnages numériques estampillés « NFT », le label d’authentification prisé des collectionneurs, a été vendu 16,9 millions de dollars (13,9 millions d’euros) via Christie’s. Un signe que, même s’il a ralenti récemment, ce nouveau marché a encore de la vigueur.

Crédit : Wikipédia.

Un lot de neuf têtes de Cryptopunks, des créatures conçues en 2017 par la jeune société Larva Labs, pionnière en matière de NFT, ont été vendues 16,9 millions de dollars (13,9 millions d’euros), mardi 11 mai. Chaque image numérique représente grossièrement un visage pixelisé avec un ensemble de caractéristiques qui la rendent unique. A chaque Cryptopunk a été associé un certificat d’authenticité en théorie inviolable, le NFT, pour non-fongible token ou jeton non fongible.

C’est ce NFT, appuyé sur la technologie dite de la blockchain, qui a fait exploser, ces six derniers mois, le marché des objets numériques, car beaucoup de collectionneurs sont désormais rassurés quant à la sécurité de leurs transactions.

Un prix supérieur à l’estimation

Derrière l’œuvre numérique Everydays de l’artiste Beeple, vendue 69,3 millions de dollars (57,1 millions d’euros) mi-mars, deux cryptopunks occupaient déjà les autres marches du podium des NFT les plus chers au monde. Ils avaient été acquis, mi-mars, respectivement pour 7,58 et 7,57 millions de dollars soit 6,25 et 6,24 millions d’euros.

Mardi, le lot de neuf cryptopunks était inscrit au programme d’une des deux grandes ventes de la saison chez Christie’s, du jamais-vu, au milieu de toiles et sculptures. Les neuf personnages ont trouvé preneur à 16,9 millions de dollars (13,9 millions d’euros) au total, un prix nettement supérieur à l’estimation haute proposée par Christie’s, soit 9 millions de dollars (7,2 millions d’euros).

Un personnage numérique à la tête de cube décroche record

La vente laisse entendre que le marché des NTF, annoncé un peu vite moribond ces dernières semaines après un début d’année fulgurant, a encore des couleurs. Autre indicateur, le démarrage en trombe des Meebits, une nouvelle génération de créatures numériques lancée par Larva Labs le 3 mai.

Quelques heures après le coup d’envoi, l’un des ces Meebits, personnage numérique à la tête en forme de cube vert pâle, a été vendu environ 1,43 million de dollars (1,18 million d’euros), le record jusqu’ici. Selon le site spécialisé NonFungible, les Meebits ont déjà généré, en une semaine, quelque 133 millions de dollars de transactions soit 109,6 millions d’euros.