Se connecter S’abonner

Voitures anciennes : une carte grise de collection n’a pas que des avantages

Si cette classification allège certaines contraintes, elle impose aussi des restrictions. Explications.

voitures anciennes

Si vous possédez un véhicule de plus de 30 ans qui se trouve conforme à ses caractéristiques d’origine, vous pouvez opter pour la carte grise dite de collection. Ce statut procure aux voitures anciennes plusieurs avantages.

Plus de souplesse sur le contrôle

Le premier et non des moindres concernent le contrôle technique. Il est ici valable cinq ans au lieu de deux ans. Le propriétaire d’une voiture ancienne en carte grise de collection peut aussi choisir des plaques d’immatriculation en rapport avec l’année de production, notamment des plaques à fond noir.

La carte grise de collection peut également dans certains cas permettre d’éviter les restrictions de circulation mises en place en cas de pic de pollution. Concernant enfin les dommages, les voitures anciennes bénéficiant de cette carte grise ne peuvent pas être considérées comme épaves et en cas de vente, le vendeur n’est pas lié par la garantie des vices cachés.

À première vue, mieux vaut donc choisir ce type d’immatriculation d’autant qu’il n’est pas plus onéreux qu’une carte grise ordinaire et n’induit pas de changement sur la taxation des plus-values en cas de revente.

Une utilisation plus limitée

Il convient toutefois d’aller un peu plus loin dans l’analyse et de rappeler que la carte grise de collection n’a pas que des avantages. Le principal inconvénient réside dans l’utilisation qui doit être faite du véhicule. Celle-ci doit en effet être réservée à un usage privé et de loisirs. Cela signifie qu’il est impossible de louer la voiture ou de l’utiliser pour des trajets professionnels. Une véritable restriction pour ceux qui souhaitent amortir le coût et l’entretien du véhicule via la location.

Mieux vaut donc bien réfléchir à ce que l’on souhaite faire du véhicule avant de choisir son type de carte grise.