Se connecter S’abonner

Placements : les Français s’intéressent de plus en plus au Bitcoin !

D’après un sondage réalisé par l’Ifop pour le compte de Cointribune, 83% des Français connaissent le Bitcoin et même 14% d’entre eux aimeraient y investir à l’avenir.

Crédit: iStock.

Le tapage médiatique autour du Bitcoin n’a pas échappé aux Français. Il faut dire que les récentes envolées du cours de la célèbre cryptomonnaie, qui a dépassé le 16 février le seuil symbolique des 50 000 dollars après les annonces de Tesla, ont fait la une de l’actualité. De fait, 83% des Français ont déjà entendu parlé du Bitcoin d’après un sondage réalisé par l’Ifop pour le compte du site spécialisé Cointribune*. Mais les sondés en ont une connaissance encore très floue, puisque seulement 40% d’entre eux voient précisément de quoi il s’agit. « Ils sont peu nombreux à connaître le terme de cryptomonnaies ou même de blockchain, technologie sur laquelle elles reposent », commente Étienne Berthoz, chargé d’études sénior au sein du pôle « actualités » de l’Ifop.

Un placement jugé rentable

Certaines fausses idées circulent donc sur le Bitcoin. Parmi elles, 33% des sondés pensent à tort qu’il permet un anonymat complet à ses utilisateurs. Même si l’identité des acheteurs et vendeurs n’est pas connue directement, toutes les transactions sont inscrites sur la blockchain et traçables sur Internet. Si l’image d’une monnaie virtuelle utilisée surtout pour des activités illégales, notamment sur le dark web, reste ancrée auprès des Français, ces derniers sont de plus en plus nombreux à y voir aussi une opportunité d’investissement. 51% des sondés ayant une bonne connaissance des cryptomonnaies sont d’accord sur le fait qu’il peut s’agir d’un placement rentable.

Par ailleurs, seulement 3% des sondés ont déjà investi dans les cryptomonnaies, et 14% aimeraient le faire à l’avenir. Un poids qui reste encore marginal mais qui augmente significativement en fonction de la tranche d’âge des personnes interrogées. « Il existe un réel clivage générationnel sur ce type d’actifs », ajoute Étienne Berthoz. Les jeunes en sont friands contrairement aux seniors. En effet 32% des 18-24 ans se disent intéressés pour y investir, contre seulement 6% pour les plus de 65 ans.

L’appât du gain comme motivation

Leur principale motivation :  gagner de l’argent, pour 91% des sondés. Ils croient d’ailleurs que le Bitcoin devrait encore progresser. 36% des connaisseurs de cryptomonnaies interrogés pensent que son cours pourrait se situer entre 51 000 à 100 000 dollars dans les années à venir. Un optimisme partagé par de nombreuses banques d’affaires. JP Morgan fixe par exemple un objectif de cours à 146 000 dollars à long terme, en partant du principe que la capitalisation de la reine des cryptos atteigne celle de l’or détenu par les investisseurs institutionnels sur longue période.

Des risques bien réels pour le Bitcoin

L’étude ne montre pas si les Français ont bien conscience des risques encourus sur les cryptomonnaies. Il faut en effet avoir le cœur bien accroché pour supporter la volatilité d’un tel placement. Si le cours du Bitcoin a progressé de plus de 70% depuis début janvier et de 600% en deux ans, il a connu un parcours très chaotique avec des séances en forte baisse. Ce type d’actifs est donc réservé aux investisseurs les plus aventuriers. Nous recommandons d’ailleurs d’y placer qu’une très faible part de son patrimoine. Ce marché reste en effet hautement spéculatif et les arnaques y sont nombreuses. Les faux sites de trading et les sollicitations d’escrocs vous promettant des gains faciles sans risque se sont multipliés ces derniers mois. Même le plus averti des épargnants peut se faire piéger.

*Sondage mené en ligne auprès de 3013 personnes de plus de 18 ans du 5 au 10 février 2021.