Se connecter S’abonner

Cryptomonnaies : le bitcoin dégringole de 14%

Le prix du bitcoin plongeait mardi 23 février, entraînant les autres cryptomonnaies après un message pessimiste du patron de Tesla Elon Musk et un nouvel avertissement de la Secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen.

bitcoin
Crédit : iStock.

Vers 11h20 GMT (12h20 à Paris), le bitcoin perdait 14% à 47.255 dollars, et l’ethereum, deuxième plus grande cryptomonnaie, chutait dans son sillage de 18% à 1.475 dollars. Depuis décembre 2020, le bitcoin ne cessait de repousser son plus haut niveau historique, passé en moins de trois mois de 20.000 dollars à 58.350 dollars dimanche, galvanisé par l‘intérêt de plus en plus poussé d’investisseurs institutionnels. Pour mémoire, le géant des véhicules électriques Tesla avait ravivé les flammes du marché début février en annonçant avoir acheté 1,5 milliard de dollars en bitcoins, tandis que son dirigeant, Elon Musk, vantait les mérites des cryptomonnaies sur les réseaux sociaux.

Depuis l’annonce, le prix du bitcoin a encore augmenté de 20.000 dollars, et l’ethereum avait également atteint un plus haut historique à 1.975 dollars dimanche 21 février. Défendant les mérites des cryptomonnaies sur Twitter, Elon Musk a lâché samedi : « Ceci dit, le bitcoin et l’ethereum ont l’air haut, lol ». Après avoir résisté quelques heures, les cryptomonnaies ont entamé leurs baisses.

Le bitcoin « actif hautement spéculatif »

« Ce n’est pas très bon signe pour un actif soi-disant +valeur refuge+ de suivre les instructions d’un homme au pied de la lettre », a souligné dans une note l’analyste marchés de Swissquote Ipek Ozkardeskaya. Lundi, c’était au tour de Janet Yellen, ancienne présidente de la Banque centrale américaine (Fed) de développer son opinion sur le bitcoin dans une interview au New York Times. « C’est un actif hautement spéculatif », a-t-elle estimé, ajoutant : « Je m’inquiète des pertes potentielles que les investisseurs pourraient subir ».

Outre les fonds d’investissements et quelques entreprises comme Tesla, les particuliers sont nombreux à acheter des fractions de bitcoins, profitant des nombreuses plateformes qui ont fleuri ces dernières années. Des observateurs du marché, qui se félicitaient fin 2020 de la professionnalisation du marché, notaient que l’intérêt du public atteignait des niveaux plus vu depuis 2017, quand les prix avaient flambé avant de s’effondrer.

« Machine médiatique »

« La machine médiatique tourne à fond », commente un vendeur de cryptomonnaies sous couvert d’anonymat. Etant donné la performance vertigineuse du bitcoin, les baisses importantes des deux dernières séances, ont seulement effacé l’escalade des neuf jours précédents.