Se connecter S’abonner

Bitcoin : l’annonce d’Elon Musk fait plonger le cours de la cryptomonnaie

Le milliardaire a annoncé mercredi 12 mai que Tesla n’accepterait plus les bitcoins comme moyen de paiement, provoquant la chute du cours de la cryptomonnaie.

coinbase
Crédit: iStock.

Elon Musk n’en est pas à son premier tweet incendiaire. Le patron de Space X et fondateur de Tesla a provoqué une chute de 8% du bitcoin jeudi 13 mai, après son annonce de la veille. Le milliardaire a twitté que Tesla n’accepterait plus les paiements via cette cryptomonnaie, car elle est jugée trop polluante. « Tesla a suspendu les achats de voitures avec des bitcoins. Nous sommes inquiets du recours de plus en plus important aux combustibles riches en carbone pour miner des bitcoins, surtout le charbon, qui a les pires émissions (de gaz à effet de serre) de tous les combustibles », a écrit Elon Musk. Le cours a plongé de près de 12% juste après, selon Le Figaro, même si elle se monnaie toujours autour de 50.000 dollars jeudi 13 mai.

Pourtant, Tesla avait acheté des bitcoins pour 1,5 milliard de dollars en février dernier. Puis, la firme les avait acceptés comme moyen de paiement, en mars, ce qui avait provoqué une hausse des cours de 20%, relève le quotidien. Toutefois, certains experts sont prudents quant à l’influence d’Elon Musk sur le cours de la première des cryptomonnaies. C’est le cas de Claire Balva, cofondatrice de Blockchain Partner, qui estime sur BFMTV que le bitcoin reste un placement légitime pour les entreprises. Le patron de Tesla « change d’avis assez régulièrement. Mais ça ne remet pas du tout en cause la tendance de fond de la cryptomonnaie », analyse celle qui est également directrice blockchains et cryptos chez KPMG France, vendredi 14 mai.

Le bitcoin comme valeur refuge

Pour l’experte, les entreprises considèrent qu’elles ont intérêt à diversifier « avec l’inflation », elles mettent une partie de leur trésorerie en cryptomonnaie « parce que certaines d’entre elles, comme le bitcoin, peuvent faire office de valeur refuge par rapport à des monnaies qui seraient en pleine inflation », affirme Claire Balva sur la chaîne d’infos. Un phénomène que cette dernière observe depuis environ un an, car avant, « le cours était soutenu par les particuliers ; aujourd’hui, il y a vraiment une institutionnalisation des cryptomonnaies ».