Se connecter S’abonner

Cryptomonnaie : comment investir prudemment dans cette classe d’actifs ?

Après la récente explosion des cryptos en 2020 et 2021, l’engouement des investisseurs pour la monnaie numérique ne devrait pas faiblir en 2022. Mais comment sécuriser le plus possible sa mise en se positionnant dessus ? On fait le point.

cryptomonnaie
Crédit : iStock.

Bien que les performances passées ne présagent pas de celles à venir, le marché des cryptos recèle sans conteste d’opportunités d’investissement attrayantes. Il n’est pas encore trop tard pour prendre le train en marche, tant les innovations sont nombreuses. Il convient cependant d’être vigilant et de bien s’informer avant d’investir tant cette classe d’actifs est volatile. Tour d’horizon pour bien investir dans une cryptomonnaie sans y laisser son bas de laine.

Commencer par le moins volatil

Pourquoi ne pas commencer par le stablecoin ? Comme son nom l’indique, il s’agit d’une cryptomonnaie peu soumise aux variations et qui conjure parfaitement la forte volatilité des autres cryptos. En effet, il n’est pas rare, lorsque le marché est Bearish, (c’est-à-dire baissier), de voir une cryptomonnaie chuter de 20% en une seule journée. Si vous détenez un stable coin adossé au dollar par exemple, vous sécurisez de manière imparable vos actifs numériques. A contrario, si le marché poursuit son envolée, vous ne bénéficierez pas des plus-values inhérentes aux soubresauts des marchés en période Bullish (périodes de hausse). Votre cours restera stable.

Il existe principalement trois types de stablecoins : le « stablecoin FIAT » (le FIAT est assimilé au dollar ou à l’euro) ; le « stablecoin non garanti » (c’est-à-dire soutenu seulement par sa valeur, grâce à un « smart contract », un contrat structuré par la Blockchain) ; et le « stablecoin crypto-collateralized », adossé à une cryptomonnaie forte, comme le bitcoin.

Si cette cryptomonnaie offre peu de surprises, elle permet d’investir l’esprit (un peu plus) tranquille. Sachez qu’en général, les investisseurs particuliers aguerris s’en servent un peu comme d’une salle d’attente en attendant une opportunité de marché (après une baisse, par exemple). In fine, Le stablecoin offre de la sécurité et prépare à court terme son intégration dans l’économie réelle par le biais des commerçants, qui l’accepteront bientôt dans leurs systèmes de paiement.

Investir peu et diversifier…

Après avoir suscité de nombreuses réticences dans le monde feutré de la finance et de la banque, les investisseurs institutionnels ont désormais intégré la monnaie numérique. Ce qui la rend incontournable, au grand dam des banques centrales, qui songent désormais à créer leurs propres coins, avec un temps de retard considérable. Néanmoins, il faut faire preuve de bon sens et de discernement et n’y investir que l’argent que l’on peut perdre.

Il est donc conseillé de miser de petites sommes au départ, afin de se familiariser peu à peu à ce type d’investissement. Pour ceux qui sont plus à l’aise sur les marchés financiers, mais qui s’intéressent tout de même un peu à ce secteur, un ETF répliquant le Nasdaq 100 peut être le bon moyen d’investir de manière indirecte dans le potentiel de croissance des cryptomonnaies, des NFT et des ICO en cours.

Enfin, et c’est le corollaire de ce premier point, il est de bonne gestion de ne pas oublier de diversifier ses placements, de manière à limiter le risque dans un même portefeuille. La crypto a toute sa place aux côtés de placements tels que l’immobilier, l’or, les actions, les livrets l’assurance vie et l’épargne retraite, par exemple.

… dans les règles

Un petite vingtaine de plateformes sont actuellement enregistrées auprès de l’AMF. On retrouve principalement parmi celles-ci Coinhouse, Paymium, StackinSat Bitcoin Avenue ou Litebit. Néanmoins, ce ne sont pas nécessairement les plateformes les plus utilisées par la plupart des Français. Beaucoup d’investisseurs ont choisi de se tourner vers des plateformes internationales, comme Coinbase, Binance ou encore Kraken. Celles-ci sont déjà bien établies, mais renseignez-vous sur ce qu’elles proposent – les services sont variables – et surtout leurs tarifs. Et pour les autres, vérifiez auprès de l’AMF celles qui font d’ores et déjà partie de sa liste noire.

A l’heure actuelle, Binance et les autorités françaises sont en pourparlers pour que la plateforme obtienne son homologation en France. D’ailleurs, la célèbre plateforme chinoise a décidé d’investir 100 millions d’euros dans la création d’un département R&D en France dédié à la blockchain, en partenariat avec France Fintech et Ledger. Sans doute le début d’une amorce de réchauffement entre les deux entités.

Privilégier une cryptomonnaie déjà bien connue

S’il existe un nombre pléthorique de cryptos, se positionner sur les plus connues permet aussi de limiter certains risques. Notamment leur résistance aux chocs de marché, voire même les mauvaises surprises quant à leur fonctionnement, parfois très complexe.

  • Bitcoin (BTC) : Créé par le mystérieux Satoshi Nakamoto, le Bitcoin est la crypto-monnaie la plus célèbre. Depuis son origine, le bitcoin ne pourra pas dépasser le volume de 21 millions d’unités. Cette limitation entraîne chaque année l’engouement des foules et une augmentation de sa valeur en parallèle, non sans à-coups.
  • Ethereum (ETH) : C’est sans conteste la deuxième cryptomonnaie la plus connue. Elle est basée sur un protocole d’échange décentralisé où les utilisateurs peuvent mettre en place des smart contracts. Ainsi un utilisateur peut établir un contrat futur stipulant qu’il achètera quelque chose uniquement sous conditions suspensives, sans avoir à passer devant le  notaire. En 2022, l’Ethereum devrait passer dans sa version 2, ce qui devrait, en cas de succès, la valoriser très fortement.
  • Solana (SOL) : C’est la crypto monnaie qui monte en ce moment en venant concurrencer sa grande sœur, Ethereum avec des frais minorés. De plus, elle est dotée de délais d’action plus rapides.
  • Terra (LUNA) : C’est l’une des dix plus grandes crypto-monnaies en capitalisation boursière. Ici, l’idée est d’alimenter le marché des crypto-monnaies avec la technologie blockchain. Ainsi le Terra Money propose un règlement instantané pour le commerçant couplé avec des remises sur achat, via sa plateforme.
  • Avalanche (AVAX) : Cette plateforme déploie des smart contracts via des sous-réseaux. La crypto est ultra-rapide et très « scalable » (capacité à traiter le plus de transactions sans nuire à la performance). Elle est dotée de milliers de nœuds producteurs tout en intégrant les outils de développement de l’Ethereum.